Récemment lus :

Yannick Haenel
Gabrielle Wittkop
Eric Maria Remarque
Régis Debray
Kamel Daoud
 Voltaire
Amélie Nothomb
Dominique de Villepin
Aimé Césaire
Gaëlle Nohant
Exigence : Litterature


17 ans !

Exigence: Litterature
      ACCUEIL
      Rechercher
      Anciens éditos
      Réagir
      La théorie
      Vos Textes
      Bibliographies
      Concours et Prix
      Manifestations
      Vos publications
      Espace Critiques
      Livres en ligne
      Devenez Critique
      Liens
      Lettre d'info
      Recommander
      Mon Libraire
     
Exigence: Litterature Manifestations
Comment Wang-Fô fut sauvé


Comment Wang-Fô fut sauvé", de Marguerite Yourcenar, revient sur scène.
Thomas Josse (conteur), Fanny Ménégoz (flûtiste), Angela Varela (mise en scène)

Le 27 avril à 18h avec l’association “Du côté du pont Mirabeau”
Foyer poétique du XVe arrondissement (salle 3) – 69, rue Violet – 75015 Paris – Mo. Emile Zola ou Commerce
Entrée libre. Renseignements auprès de Nicole Barrière : 01.45.75.70.24 / 06.77.33.35.06
Le 28 avril à 15h30
Festival Festi’Mots – 60110 Amblainville.
Renseignements : 03.44.51.03.19. Programme du festival ci-joint.


--------------------------------------------------------------------------------

Comment Wang Fô fut sauvé" Gallimard in “Nouvelles orientales”



Thomas Josse, comédien, avec les mots élégants, raffinés et colorés de Marguerite Yourcenar, conte l'histoire du peintre extraordinaire sauvé par sa peinture.

Avec ses flûtes traversières aux accents magiques, Fanny Ménégoz accompagne ces mots. Comme à la veillée, dans un cadre intime, une toile sonore se peint....



Dans la Chine du Moyen-Âge, deux hommes vagabondent : Wang Fô, un vieux peintre extraordinaire qui préfère l'image des choses aux choses elles-mêmes ; et Ling, son dévoué disciple qui a fermé derrière lui la porte de son passé pour lui dédier sa vie. Mais un jour les deux hommes sont arrêtés et conduits devant l'empereur...



Avec "Comment Wang Fô fut sauvé", découvrez le plaisir d'un voyage au cœur de la beauté de l’écriture poétique et romanesque de Marguerite Yourcenar. Cette nouvelle orientale nous invite à regarder le monde différemment ; à y porter un regard d'esthète, comme si l’on voyait le monde pour la première fois ; un regard qui s’émerveille de chaque chose, même dans les situations les plus difficiles. Ce conte sur le psychisme humain, où l'auteur se place à l’intérieur de l’âme, parle des relations entre les êtres, des relations des êtres avec leur environnement, avec le ciel et avec la terre. Il nous fait croire à la magie et nous fait récupérer la force de l’imaginaire et de la fantaisie.





Toutes les annonces de cette rubrique Passer une annonce dans cette rubrique