Récemment lus :

Didier Ayres
Shaun Levin
Pétrus Borel
Philippe Kerr
Patrick Modiano
Catherine Gil Alcala
Marc Villemain
Jean Marie Gustave Le Clezio
Yannick Haenel
Gabrielle Wittkop

17 ans !

Exigence: Litterature
      ACCUEIL
      Rechercher
      Anciens éditos
      Réagir
      La théorie
      Vos Textes
      Bibliographies
      Concours et Prix
      Manifestations
      Vos publications
      Espace Critiques
      Livres en ligne
      Devenez Critique
      Liens
      Lettre d'info
      Recommander
      Mon Libraire
     
Exigence: Litterature Publications

Toutes les annonces de cette rubrique
Passer une annonce dans cette rubrique


Délire de cerises


Délire de cerises

“J’ai fait un rêve“ nous dit Martin. Le rêve d’un monde plus solidaire, exempt de misère, où l’homme serait – comme lui a prédit sa vieille mère Alberta – plus grand, plus beau. Investi par ce précieux héritage, Martin projette d’instaurer, dare-dare, un revenu mondial minimum pour tous. Pour accomplir un dessein aussi ambitieux, il s’en va solliciter ses amis les bêtes, les fleurs, les poètes, philosophes, économistes, artistes, saltimbanques et autres baladins. Devant le miroir de sa salle de bain, un morse chamanique lui fait part de ses peurs. Dans une rame du métro parisien, une tulipe engourdie lui conte l’âge d’or de Harlem. À deux pas de la gare du nord, Edouar, grand patriote de la terre, lui déclame Cervantès dans sa chambre de bonne. Sur une feuille d’arbre, Lulu, un ravissant perroquet poicephalus lui raconte les enfants soldats de Monrovia. Au quartier latin, Dédé, Chevalier des Arts et des Lettres, l’invite à conspuer Deal Street avec son téléphone rouge. Sur le macadam, les voltiges du cirque lilliput Alexandar lui font tourner la tête… Les délires sont des lieux imaginaires où les utopies peuvent s’engouffrer et parfois s’installer. L’auteur déambule, non sans ironie, entre réalité et fiction pour interroger nos utopies passées et implorer celles du futur. Il dédie ce livre à Svoboda et à toutes les libertés gardiennes de nos rêves.

Anick Roschi, né à St-Julien-en-Genevois en Haute-Savoie, est un auteur d’origine franco-suisse. Après avoir travaillé longtemps comme animateur dans le secteur associatif, il se consacre maintenant à l’écriture. En 2007, il publie un premier recueil de poésie aux éditions Du Cygne et participe au printemps 2010, avec de nombreux auteurs des Caraïbes et du monde francophone, à l’ouvrage caritatif Pour Haïti édité par les éditions Desnel. Avec Délire de cerises, satire sociale originale et totalement décalée, il signe aujourd’hui son deuxième livre.

http://www.edkiro.fr/delire-de-cerises