Récemment lus :

Yannick Haenel
Gabrielle Wittkop
Eric Maria Remarque
Régis Debray
Kamel Daoud
 Voltaire
Amélie Nothomb
Dominique de Villepin
Aimé Césaire
Gaëlle Nohant
Exigence : Litterature


17 ans !

Exigence: Litterature
      ACCUEIL
      Rechercher
      Anciens éditos
      Réagir
      La théorie
      Vos Textes
      Bibliographies
      Concours et Prix
      Manifestations
      Vos publications
      Espace Critiques
      Livres en ligne
      Devenez Critique
      Liens
      Lettre d'info
      Recommander
      Mon Libraire
     
Exigence: Litterature Publications
Maurice Carême



À l’occasion des 35 ans de la disparition du poète belge Maurice Carême, trois de ses livres majeurs, « Mère », les « Contes pour Caprine » et « La lanterne magique », sont publiés au format digital par Primento Éditions, le premier éditeur numérique belge.

Ces livres donnent une idée de la diversité de l’œuvre de Maurice Carême : une méditation grave sur la vie et la mort, des contes féeriques, des poèmes pour enfants.



Ces ebooks sont disponibles sur toutes les plateformes de téléchargement et compatibles avec tous les appareils de lecture numérique. Vous trouverez en pièce jointe le communiqué de presse et le dossier de presse.



Présentation des trois livres :



« Mère » (1935) est un éloge dressé à la force absolue de l’amour maternel. Derrière l’exaltation du bonheur quotidien, se dessine cependant le lent travail du deuil à venir. Ce deuil prend la forme d’une douloureuse prière dans « La voix du silence » (1951), la deuxième partie du recueil, écrite par Maurice Carême après la mort de sa mère. Pour « Mère », Maurice Carême reçut le Prix triennal de poésie. Le recueil fit l’objet d’une mise en musique par Darius Milhaud en 1938 sous le titre de la « Cantate de la mère et l’enfant ».



Un bocal où flottent des poissons multicolores que seuls les enfants peuvent voir, une vague amoureuse d’un goéland, une roulotte enchantée, un géranium diabolique, un magicien qui vole les étoiles dans le ciel, un bonhomme de neige qui veut devenir un homme… voici quelques-unes des figures qui peuplent les « Contes pour Caprine ». Maurice Carême déploie dans ce recueil de contes, illustré par Michel Ciry, toute son imagination, son goût de la féerie et son amour de l’enfance. Les « Contes pour Caprine » furent couronnés par le prix Rossel en 1947.



Qui ne se souvient d’un poème de Maurice Carême appris dans sa jeunesse ? « La lanterne magique », recueil publié en 1947, regroupe quelques-uns des poèmes pour enfants les plus connus de celui qui, en tant qu’instituteur, passa toute sa vie à leur apprendre à lire et à compter et, en tant que poète, n’eut de cesse de les divertir : « Bonté », « Le cerisier », « Pour ma mère », « Le givre », « Les oiseaux perdus », « Ce qui est comique », « Il était un roi », « Mon cerf-volant »…



Si vous le souhaitez, nous pouvons vous envoyer un exemplaire de ces trois livres.



Très cordialement,



La Fondation Maurice Carême


http://www.mauricecareme.be


Toutes les annonces de cette rubrique Passer une annonce dans cette rubrique