Récemment lus :

Gabrielle Wittkop
Eric Maria Remarque
Régis Debray
Kamel Daoud
 Voltaire
Amélie Nothomb
Dominique de Villepin
Aimé Césaire
Gaëlle Nohant
Amos Oz
Exigence : Litterature


17 ans !

Exigence: Litterature
      ACCUEIL
      Rechercher
      Anciens éditos
      Réagir
      La théorie
      Vos Textes
      Bibliographies
      Concours et Prix
      Manifestations
      Vos publications
      Espace Critiques
      Livres en ligne
      Devenez Critique
      Liens
      Lettre d'info
      Recommander
      Mon Libraire
     
Exigence: Litterature Publications
Le Souffle du printemps



Pour clore cette année anniversaire des 50 ans de l'indépendance de l'Algérie, Les éditions du cailloutis vous annonce la sortie de son dernier livre le 13 novembre 2012:
LE SOUFFLE DU PRINTEMPS de Kamal Guerroua, journaliste et poète Algérien.

L'auteur nous propose une réflexion sur le printemps arabe, vu par un citoyen d'un des rares pays du Maghreb à n'avoir pas vu de "révolution", ni même d'évolution tout court depuis Octobre 88.
Comme maigre satisfaction, cette année a vu la reconnaissance par l’État français d'une partie de ses responsabilités, de ses crimes, comme ceux provoqués à Paris lors des opérations de police du 17 octobre 1961 qui ont jeté à la Seine des manifestants innocents venus revendiquer l'indépendance de leur pays, alors qu'à Paris leurs droits de citoyen français étaient bafoués.
Mais, le plus triste, c'est qu'en Algérie de nos jours, rien de nouveau au niveau de l'avancée démocratique. Pour le peuple de là-bas qui continue à souffrir du manque de liberté, il n'y a que d'amères désillusions.


Avec cet ouvrage courageux et engagé, Kamal Guerroua nous livre une réflexion sur le concept d'Algérianité afin de revenir justement sur les bases de la fondation de cet État, sa guerre de décolonisation et sa lutte armée qui seule lui ont permis de parvenir à l'indépendance.
Est-ce cela qui fait le statut particulier de ce pays au sein du "monde arabe" ? Au lieu de chercher un coupable, ou des coupables, Kamal Guerroua nous invite à réfléchir sur le futur des relations franco-algériennes et surtout sur le devenir de l'Algérie. Puis, maintenant qu'il est venu en France pour voir le monde des "Lumières", il nous livre par des poèmes acerbes son regard sur ce qu'il constate, le monde est pareil : des hittistes, des beurs et tout ce décalage qui existe concrètement entre une philosophie des droits de l'homme et la réalité sociale qu'il rencontre... polices, menottes, peur des étrangers et des sans-papiers qui ont fuit leurs pays par manque de perspectives, quittant la misère dans l'espoir de trouver chez nous la lumière : Droit d'asile, hospitalité, ou accueil. Mais, hélas qui est qui ? qui fait quoi pour qui ? On n'en sait rien tant que la réalité est à la fois complexe et compliquée.

Pour conclure, l'auteur revient sur le sort des femmes engagées qui portent en elles les entrailles de son pays, femmes dont le destin est nié par des viols laissés impunis et des ségrégations qui font d'elles des objets alors qu'elles nourrissent en elles le sang de toute une pensée révolutionnaire. Car, attachées à la terre; en tant que femme, mère et sœur, elles n'ont que l'amour de la patrie comme arme.

Au-delà de ces exemples, c'est toute une réflexion sur le sens des politiques internationales, des hypocrisies des politiques en tout genre et sur le besoin évident de mieux se comprendre pour arriver à une harmonie entre les hommes de tout pays, de tout sexe à laquelle nous vous invitons par cette publication.

Note de l'éditeur Pierre Godel

Aller à la rencontre de cet auteur sur notre site à l'adresse:



http://desmarches.com/kamalguerroua.html


Toutes les annonces de cette rubrique Passer une annonce dans cette rubrique