Récemment lus :

Gabrielle Wittkop
Eric Maria Remarque
Régis Debray
Kamel Daoud
 Voltaire
Amélie Nothomb
Dominique de Villepin
Aimé Césaire
Gaëlle Nohant
Amos Oz
Exigence : Litterature


17 ans !

Exigence: Litterature
      ACCUEIL
      Rechercher
      Anciens éditos
      Réagir
      La théorie
      Vos Textes
      Bibliographies
      Concours et Prix
      Manifestations
      Vos publications
      Espace Critiques
      Livres en ligne
      Devenez Critique
      Liens
      Lettre d'info
      Recommander
      Mon Libraire
     
Exigence: Litterature Publications
Les églises de Paris


J.-K. Huysmans, Les églises de Paris (Saint-Julien-le-Pauvre, Saint-Séverin, Notre-Dame de Paris, Saint-Merry, Saint-Germain-l’Auxerrois), édition de Patrice Locmant, Paris, Éditions de Paris, 2005.

Promeneur invétéré et esthète averti, Huysmans a parcouru les églises de Paris, des deux côtés de la Seine : de Saint-Séverin, où il fut baptisé, à Saint-Julien-le-Pauvre, sur la rive gauche ; de Saint-Germain-l’Auxerrois, la paroisse des rois de France face au Palais du Louvre, à Saint-Merry sur la rive droite ; et, enfin, au milieu de toutes, la reine des églises parisiennes :
la cathédrale Notre-Dame de Paris.
De ses flâneries ecclésiastiques, Huysmans a rapporté plusieurs études historiques et descriptions des églises de Paris, qui sont aussi le témoignage émouvant d’un moment essentiel dans l’évolution spirituelle de l’auteur : sa conversion au catholicisme.
Ces textes, parus entre 1898 et 1905, sont une invitation à découvrir les églises parisiennes, à flâner dans les pas de Huysmans et à travers l’Histoire, à suivre son parcours dans les rues du vieux Paris. Ce petit guide offre en outre un concentré de la saveur stylistique du romancier et du regard avisé du critique sur l’art et l’architecture religieuse de la capitale.

Joris-Karl Huysmans (1848-1907) : Du credo naturaliste à l’exaltation mystique, et de Marthe à L’Oblat, en passant par La Cathédrale, il sera le peintre des existences ternes comme des personnages flamboyants, l’explorateur des zones d’ombre de la cité ou des noirceurs de l’âme humaine, l’apôtre des lumières impressionnistes et des lueurs de l’Idéal.

Patrice Locmant, qui présente et annote cette édition, est spécialiste de Huysmans. Il a préfacé, en 2003, aux éditions Honoré Champion, Le Drageoir aux épices de Huysmans.





Toutes les annonces de cette rubrique Passer une annonce dans cette rubrique