Récemment lus :

Didier Ayres
Shaun Levin
Pétrus Borel
Philippe Kerr
Patrick Modiano
Catherine Gil Alcala
Marc Villemain
Jean Marie Gustave Le Clezio
Yannick Haenel
Gabrielle Wittkop

17 ans !

Exigence: Litterature
      ACCUEIL
      Rechercher
      Anciens éditos
      Réagir
      La théorie
      Vos Textes
      Bibliographies
      Concours et Prix
      Manifestations
      Vos publications
      Espace Critiques
      Livres en ligne
      Devenez Critique
      Liens
      Lettre d'info
      Recommander
      Mon Libraire
     
Exigence: Litterature Publications

Toutes les annonces de cette rubrique
Passer une annonce dans cette rubrique


Les cahiers madrilènes - Ph Nadouce


La vie au quotidien, les rencontres et les échanges entre les habitants d'un quartier populaire de Madrid. Le narrateur nous conte, à travers son expérience, l'oisiveté, la pauvreté, la cruauté, l'alcool, la vie et les opinions d'une population composée pour beaucoup de laissés-pour-compte. Un ton, un style, un rythme très visuel dans l'écriture.


Le narrateur est très peu mis en avant et privilégie ce qui est donné à son regard : il déambule pour voir ce qui arrive et comment vivent les gens. L'ambiance est réussie, ce texte donne au final une suite d'histoires différentes dont aucune n'est première. Le "Dans la dèche" d'Orwell en plus exotique - en plus cru aussi.


Ce sont bien des cahiers, de notes ou de croquis, saisissant au vol des scènes de la vie quotidienne, grossissant un peu les traits afin d’en faire ressortir toute la noirceur. Baluarte dessine ainsi les contours troubles de cette micro-société cachée dans la pénombre, l’arrière-salle condamnée. On tourne les pages fasciné par les traits de crayon, saisi par l’ambiance qui s’en dégage.


Anna Sprengel, Nicolas Monchaud – Manuscrit.com




http://www.manuscrit.com/Edito/Auteur/Pages/MarsVoya_Nadouce.asp