Exigence : Littérature



Publicité

Exigence: Litterature
      ACCUEIL
      Rechercher
      Anciens éditos
      Réagir
      La théorie
      Vos Textes
      Bibliographies
      Concours et Prix
      Manifestations
      Vos publications
      Espace Critiques
      Livres en ligne
      Devenez Critique
      Liens
      Lettre d'info
      Recommander
      Mon Libraire
     


LE MARI DANGEREUX de Jane Shapiro


Je suis tombée par hasard sur "Le mari dangereux" de Jane Shapiro, un dénommé Dennis, qui passe son temps dans ce roman noir et désopilant à tomber sur les autres, en particulier sur sa femme, Elle.

Elle raconte ses deux années de mariage avec Dennis : "Aujourd'hui, de l'autre côté de ces deux années, je ne sais pas grand-chose mais je m'engage à vous dire tout ce que je sais. Libre à vous de me déclarer coupable."

Après le coup de foudre de ces deux quadras new-yorkais solitaires (Elle est photographe, Dennis écrivain), la cérémonie et la lune de miel, place à la réalité du mariage. " Aucune raison de penser que lui et moi ne pourrions parcourir ce fameux chemin marital. Main dans la main, nous nous sommes mis en route".

Sauf que la route sera semée d'embûches.
"Je découvrais que rien ne pouvait égaler la formidable maladresse de mon mari. Omniprésente, elle était capable d'anéantir de petits mondes."
Bianca, la grenouille albinos, meurt dans son seau, Raleigh, le golden retriever foutrac, est écrasé par une voiture en obéissant à son maître. Sans parler de la chatte Icare qui vit cachée dans un placard depuis qu'elle a failli brûler vive.
Elle comprend que les êtres vivants ont depuis toujours une forte tendance à mourir dans l'entourage de son mari et qu'elle pourrait bien être la prochaine victime sur la liste.
A moins qu'elle n'arrive à le tuer avant. Une sorte de légitime défense anticipée...

S'ensuit une lutte à mort. Mais le mariage ne conduit-il pas toujours à la mort (plus ou moins symbolique) de l'un des époux ?

Une écriture très agréable, fine et vive. Une analyse émouvante de la solitude :
"En temps de solitude, je ne vous apprends rien, quiconque s'occupe de vous peut devenir l'objet d'une sorte d'amour vagabond".

Ce petit chef-d'oeuvre d'humour noir est publié dans la collection Rivages poche, bibliothèque étrangère. Il aurait aussi bien pu avoir sa place chez Rivages noir.
C'est le deuxième roman de Jane Shapiro. Le premier, "After Moondog", n'a pas encore été traduit en français.

"Le mari dangereux" ("The dangerous husband"), New-York, 1999. Jane Shapiro.
Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Emily Borgeaud.
Editions Payot Rivages. 2001.
N° 389 Rivages poche, bibliothèque étrangère. 2002. 235 pages.
ISBN : 2-7436-0999-0

Laurence Cruciani