Exigence : Littérature



Publicité

Exigence: Litterature
      ACCUEIL
      Rechercher
      Anciens éditos
      Réagir
      La théorie
      Vos Textes
      Bibliographies
      Concours et Prix
      Manifestations
      Vos publications
      Espace Critiques
      Livres en ligne
      Devenez Critique
      Liens
      Lettre d'info
      Recommander
      Mon Libraire
     


desforets

Dominique Rabaté
Louis-René des Forêts
José Corti 2002

 Ce très bel essai de Dominique Rabaté est une réédition revue et augmentée d'un premier livre paru il y a une dizaine d'années. Réédition entièrement justifiée puisqu'elle prend en compte d'importants changements de perspective dans l'oeuvre et dans la réception de l'oeuvre de Louis-René des Forêts depuis cette époque. D'une part elle était dans les années quatre-vingt-dix encore très confidentielle, limitée dans l'esprit de beaucoup au seul Le Bavard mais on pouvait craindre surtout que l'écrivain se soit définitivement tu. Or, il a publié avant de disparaître en 2001 encore deux textes majeurs, Ostinato en 1997 et Pas à pas jusqu'au dernier l'année même de sa mort, deux textes à prendre nécessairement en compte pour juger, dans sa pleine mesure, de l'importance et de l'originalité de l'oeuvre toute entière, dont Dominique Rabaté dit qu'elle est au coeur du questionnement le plus radical qu'a porté la littérature du XXe siècle ; une oeuvre "soupçonneuse de ses propres pouvoirs, consciente de son impuissance essentielle, attentive au défaut de la parole et du langage - mais sans pour autant renoncer à faire oeuvre, sans cesser jusqu'au bout, avec obstination, de tracer son chemin singulier". Cet extrait de la préface de Dominique Rabaté donne une juste image de son essai qui lui aussi trace son chemin parmi les livres, explorant chacun avec beaucoup de soin et d'attention, se livrant à de lumineuses explications de textes, mises en confrontation les unes avec les autres et enrichies du point de vue de très grands auteurs attentifs à l'oeuvre de Des Forêts, comme Blanchot ou Bonnefoy. Il contribue par cette approche à la mise en lumière du paradoxe de la littérature "conçue à la fois comme vain exercice et comme objet primordial de son dépassement", paradoxe qui est au centre de l'oeuvre de Des Forêts. L'analyse de Rabaté rend très sensible cette lutte, cette tension tout au long du parcours de l'écrivain.

Quant aux compléments que l'auteur a apportés à son ancien essai, ils justifient à eux seuls l'achat du présent recueil et notamment un chapitre somptueux sur Ostinato, véritable plongée dans cette oeuvre bouleversante, déchirée à la limite de la rupture entre pulsion de mort et pulsion de vie. Car c'est bien ce qui frappe dans ce livre : pour érudit qu'il soit, Dominique Rabaté sait utiliser puis oublier les outils de l'analyse littéraire de type universitaire pour proposer une approche poétique et humaine d'une oeuvre rare mais qui pourrait bien être une des plus importantes des cinquante dernières années et qu'il définit magnifiquement comme une "épiphanie tragique de la voix" .

 

 

Florence Trocmé

24/06/2002