Exigence : Littérature



Publicité

Exigence: Litterature
      ACCUEIL
      Rechercher
      Anciens éditos
      Réagir
      La théorie
      Vos Textes
      Bibliographies
      Concours et Prix
      Manifestations
      Vos publications
      Espace Critiques
      Livres en ligne
      Devenez Critique
      Liens
      Lettre d'info
      Recommander
      Mon Libraire
     


Exigence : Litterature

oeuvres en dialogue par Florence Trocmé


Je désire inaugurer avec cette petite étude une série intitulée "oeuvres en dialogue". Il s'agit de comprendre dans la mesure du possible comment un écrivain approche l'oeuvre d'un artiste d'une autre discipline, cette autre discipline pouvant être la musique, la peinture, la photographie. Je pars d'une idée simple : les créateurs sont souvent particulièrement aptes à élucider quelque chose du travail de leurs pairs. Voici quelques-uns des dialogues envisagés, liste évidemment non exhaustive et par laquelle je n'ose m'engager, liste qui comporte beaucoup des musiciens mais qui compte s'ouvrir largement sur d'autres disciplines ! Paul Valéry et Léonard de Vinci, Michel Butor et Beethoven, Sollers et Mozart, Pierre-Jean Jouve et Mozart, Michel Schneider et Schumann, Milan Kundera et Janacek, Michel Leiris et Degas, Jean-Paul Kaufman et Delacroix, Charles Juliet et Bram van Velde, etc.


Je voudrais essayer de saisir la nature du regard porté par l'écrivain sur l'oeuvre du peintre ou du musicien. Comment procède-t-il ? Analyse intellectuelle ou intuition poétique par la mise en jeu de son propre imaginaire ? Thèse ou poème ? : "les grands écrivains, qui sont les seuls vrais critiques, ont tenté de créer, de leurs mots, un parfait équivalent d'une oeuvre d'art. Je voudrais rappeler un seul exemple. Entre 1908 et 1909, au moment même où la Recherche naissait en lui, Marcel Proust nous proposa les deux formes possibles de cette critique littéraire : la « recréation vivante » et la « claire analyse » ". (Pietro Citati, in Portraits de Femme, L'Arpenteur 2001, p. 370).

Thèse ou poème ? Recréation vivante ou claire analyse ? Deux voies extrêmes mais aussi tous les chemins de traverse.