Exigence : Littérature



Vos réactions

Exigence: Litterature Exigence: Litterature
      ACCUEIL
      Rechercher
      Anciens éditos
      Réagir
      La théorie
      Vos Textes
      Bibliographies
      Concours et Prix
      Manifestations
      Vos publications
      Espace Critiques
      Livres en ligne
      Devenez Critique
      Liens
      Lettre d'info
      Recommander
      Mon Libraire
     



Exigence: Litterature Une écriture psychotique

Vous avez réagi à:
Une écriture psychotique


La martingale psychologique est le fléau de notre époque!
Allan Poe
23-09-2014




Vous avez réagi à:
Une écriture psychotique


Je voudrais réagir, ici, à l'article d'Isabelle Blondiaux, qui voie en Céline plutôt un cas pathologique qu'un écrivain. Evidemment, moi qui ait presque tout lu de Céline, je suis en mesure d'affirmer que cette analyse n'est pas fondée, ou alors, Céline n'est que le début d'une liste à laquelle il faut ajouter tous les écrivains dignent de ce nom, c'est-dire, tous ceux dont l'écriture dérange, à commencer par Flaubert, et aussi Proust, jusqu'à, plus près de nous, Sartre, et j'en passe. En fait, lorsqu'on lit de tels auteurs, on fini par admettre qu'il n'y a qu'Isabelle Blondiaux qui reste une référence littéraire saine d'esprit; ca fait un peu juste. Je sais bien où se situ le problème; c'est le rapport à l'antisémitisme. Mais, Céline est seulement écoeuré des mensonges et de la misère, et il le dit, parfois avec une telle brutalité que s'en devient caricaturale. Rappelons qu'un antisémite l'est dans les faits. Hors, Céline n'a jamais dénoncé quiconque. Il a dégueulé sur la ! symbolique capitaliste illustré par le juif accapareur, non pas la race juive (si tant est que ca existe?????) mais le symbole véhiculé par les idéologues sionistes. C'est tout de même tres différent. Céline est de son temps. Et le capitaliste de son temps est symbolisé par la figure du juif. Cette image est peut-être malheureuse, mais ça n'en fait pas un antisémite pour autant. On occulte aussi le fait que Céline a cru dans la révolution au point qu'il est allé en urss. Il en est revenu dégouté. N'avait-il pas raison? Mais, on parle moins du Céline antistalinien. Curieux, non?
Difficile en quelques lignes de développer avec des arguments. Mais, pour mieux situer mes idées, je renvoie à mon site: http://destroublesdecetemps.free.fr
Celà dit, qu'on le veuille ou non, Céline est un tres grand écrivain. Ceux qui affirment le contraire ne lisent pas Céline, mais leur propre sensibilité. Nous ne sommes plus dans le même registre, mais dans celui de la pathologie du lecteur, pour le coup.
GD

02-09-2005




Vous avez réagi à:
Une écriture psychotique


Merci pour le lien vers votre site . Ce qui est écrit là, et qui l'est simplement,est très interessant .

Simone
02-09-2005