Robert Giroux
Marc Villemain
Muriel Barbery
William Butler Yeats
Arthur Rimbaud
Franck Bouysse
Michel Houellebecq
Georges-André Quiniou
Michel Houellebecq
Delphine De Vigan

18 ans !




Accueil > LITTERATURE > Brèves de lecture > La Salamandre de J-Ch Rufin

La Salamandre de J-Ch Rufin

Gallimard 2005

lundi 11 juillet 2005 par Henri Gabrysz

Un roman qui commence à la page 13, ça risque de craindre

en plus ça s’intitule La Salamandre

hum La Salamandre, l’auteur explique que cet animal vit dans le feu !

il restait pas moins de 187 autres pages pour distiller tout le malheur du
monde jusqu’à la dernière goutte, jusqu’à la lie

certains mots rares, bien sûr on est au Brésil, où il y a du bois rare

Jean-Christophe rufin avec La Salamandre , il réussit à vider la fiole du
malheur tout le long de ces 187 pages, il la vide au compte gouttes

par contre, JC Rufin bien sûr, le plus grand mérite de son roman est de nous
épargner le prix du voyage au Brésil. Rufin devrait demander au gouvernement
de gauche de ce maudit pays de merde au moins la rançon, sinon un
pourcentage perçu du ministère du tourisme de ce pays merdique peuplé de
bâtards de nègres et de mulâtres et de négresses et de mulâtresses

d’ailleurs Rufin ne se gêne jamais pour décrire le Brésil comme le fruit des
négros, des gros culs et des grosses bites et des grosses voix qui chantent
et des grosses fesses se trémoussant et suintant

d’ailleurs le Brésil c’est l’envers du monde et surtout de la France

en 187 pages on assiste à la désintégration d’une Catherine ( y aurait-il un
rapport avec C Millet ?) D’une bonne petite françousse même pas bourgeoise,
même pas issue classe sociale supérieure, pourtant qui s’est haussée dans la
société.... d’une bonne petite femme française

mais trêve de balivernes.... il faut c’est impératif LIRE La Salamandre de
Rufin

jusqu’à la lie

H Gabrysz

Messages

    • de la violence ??? hein !!!! mais ma parole

      quand des mecs mettent le feu sur une femme imprégnée d’essence

      tout un bidon

      mais oui, tu parles de violence là... c’est pas écoeurant ?

      mais encore, lui zont tout volé

      la violence, c’est lorsque Catherine revoit pas mal d’années plus tard, son beau gigolo devenu bedonnant avec femmes et marmailles

      elle le reconnaît et ainsi se termine, l’épilogue du roman

      mais quelle violence de quelle violence voulez-vous parler, parlez-vou ?

    • Es-tu seulement déja allé au Brésil ?
      Le peuple Brésilien est le peuple le plus généreux, le plus chaleureux, le plus gentil que j’aie jamais rencontré !
      Et pourtant j’ai déja beaucoup voyagé ! Etant fille de diplomate j’ai été habité en Suisse, en Argentine, au Kenya, au Brésil, en belgique et j’ai à chaque fois, fréquenté des lycées français internationaux. J’ai aussi voyagé partout en Europe pour les vacances, j’ai été aux Etas-unis, aux caraibes, en guyane française, au chili, et je compte bientôt faire l’Asie et l’Australie.
      Et bien je peux te dire que de toutes les personnes que j’ai connues les brésiliens sont ceux que j’ai préferé !
      Ils n’ont tout dabord beaucoup moin de violence en eux que les européens, contrairement à l’image qu’on peut avoir. Quand on sort en France, on peut être certainne, ou presque, qu’on assistera à une bagarre.. Là-bas, je n’ai jamais vu aucune bagare pendant les 6ans que j’y ai habité, et pourtant je ne fréquentait pas toujours les meilleurs endroits. Mais ils sont aussi tellement gentils, généreux, compréhensif. C’est un peuple qui mérite vraiment d’être félicité !

      Tu utilise beaucoup de propos racistes il me semble,
      As-tu une certaine expérience de vie pour justifier tes propos ? Je pense que tu ne devrais pas juger les gens à l’image qu’on leur donne, ne pas être aussi nationaliste et renfermé sur ta culture, être un peu plus ouvert d’esprit car tu apprenderas que les autres peuvent aussi nous apporter plein de bonnes choses !
      Voila, j’espère que tu réfléchiras un peu plus la prochainne fois avant de publier des propos imoraux !

  • Je suis très déçu par ce billet d’humeur, de mauvaise humeur : je ne sais pas si La Salamandre vaut la peine d’être lue puisque le lecteur (H.G) descend le roman en flèche pour finir paradoxalement par nous conseiller de l’acheter ! L’absurdité de cette critique apparaitra mieux si je vous la résume ainsi : La Salamandre fait un portrait poussé au noir de la société brésilienne, assez stéréotypé (pauvreté, malheur...),tout en narrant l’histoire d’une française frustrée, amatrice d’un gigolo du cru "sauvage" : courez acheter le bouquin ! Logique, ce lecteur !Ne vaudrait-il pas mieux attendre tout bonnement que ce roman paraisse en poche ? 0 subtilité, quand tu nous tiens !

    tristano2@wanadoo.fr

    • je ne descends pas ce roman

      j’en ai fait une petite paraphrase... le roman, le texte il est encore pire que mes humeurs

      j’aimerais pas être catherine

    • Cette oeuvre ne m’a pas oté l’envie de partir au Brésil. Je crois que tu te trompes dans le projet de l’auteur... Tu affirmes qu’il descend en flèche ce pays mais je crois qu’il veut plutot modifier notre regard d’européen tranquillement assis sur notre canapé ! Pour moi, Rufin a voulu éveiller en nous une conscience politique et solidaire. Pourquoi crois-tu qu’il y a tant de violence dans ces pays ? c’est parce qu’ils sont instables politiquement parlant et qu’il y a des inégalités énormes entre les habitants !! regardes ce couple de français qui roule en belle voiture parce qu’ils ont eu la chance de se faire muter et regarde Gil qui s’enfonce dans la bassesse humaine pour survivre !!! Au lieu d’insulter les autochtones, insulte les politiques qui enfonce leur pays dans la misere et la bassesse humaine !!

      ce livre est un bijoux. Nous sommes au moins tous d’accord sur ce point !

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?