Hölderlin
Michel Schneider
André  de Richaud
Albert Camus
Gilles Leclerc
Aldo Naouri
David Diop
Amos Oz
Mariem Garaali Hadoussa
Jacqueline Lepaul

18 ans !




Accueil > LITTERATURE > Aurélien - Aragon

Aurélien - Aragon
mercredi 22 mars 2006 par Daniel Gerardin



Livres du même auteur
et autres lectures...

Copyright e-litterature.net
toute reproduction ne peut se faire sans l'autorisation de l'auteur de la Note ET lien avec Exigence: Littérature

Messages

  • Bravo pour cette mise en lumière d’Aurélien d’Aragon.
    J’ai lu le roman à 13 ans , transportée ......... Quand j’ai découvert Paris, je me suis rendue en premier à l’ile Saint Louis :fascinée.....J’ai fait ma mâitrise de lettres sur Aurélien à Paris7.
    J’ai eu un fils : je l’ai appelé Aurélien (il va avoir 18 ans)
    Etant pianiste, j’ai été très émue de donner mon consert piano/poésie au théatre de l’Ile St LOUIs.... "Aurélien" et Aragon sont dans mon vécu.........
    Cordialement Sabine MINICONI

    • Toutes mes excuses madame mais tout ça tourne à l’obcession et à votreplace je ne m’en venterais pas.

    • Quelqu’un qui s’exprime sur Aragon devrait déjà se dégager de la haine, de la hargne et du mal être.
      Une petite correction de l’ortographe ( obCession !!) ne serait pas mal venue....
      Dommage qu’un site sur Aragon laisse apparaître du non amour...

    • Cela prouve que vous avez vous aussi le goût de l’absolu. C’est éminement respectable voire touchant. Pour cete raison la remarque de l’internaute sur l’aspect obsessionnel ( ou obcessionnel comme il dit ) est à la fois ridicule, déplacée, digne d’un vieillard désabusé.

      Jean-Louis

    • Ce commentaire ne peut venir que d’un profane qui n’a pas gouté à l’absolu d’Aurélien, car Aurélien est tout. Ce Roman vous prend, vous retourne, finit et vous laisse là, désorienté. Sublissime.

    • J’ai, moi aussi, appelé mon second fils Aurélien, en référence au roman d’Aragon précisément. Et, de manière plus large, ou plus lointaine disons, en référence à l’ oeuvre d’Aragon dans son ensemble. Depuis des années mon fils écrit de la poésie. Même s’il n’y a ici sans doute aucun rapport à faire, je ne regrette rien de tout cela, bien au contraire.

    • Je suis déçue qu’une femme aimant "Aurélien" écrive concert "consert".
      Ca brise d’un coup votre commentaire et l’impact qu’il devrait avoir.
      Néanmoins, je suis d’accord avec vous, "Aurélien" est magnifique.

    • Les années ont passé ( on est en 2011) mais ... ma foi , cette Ile Saint Louis doit voir passer de nombreux lecteurs d’Aragon ... et j’en suis aussi .
      Ce besoin de retrouver ce que j’ai lu dans Aragon , de repasser dans ses traces , voire de le (re)vivre mais sans m’identifier aux protagonistes du livre ... et ça m’est arrivé il n’y a pas si longtemps , c’était très étrange , fantastique , comme un rêve ... mais je ne pourrais donner plus de détails ici ...

      Du coup , lors de votre concert , il y avait quelque chose d’Aragon , ou d’Aurélien ; c’est incroyable car peut-être dans votre public y avait-il aussi des lecteurs d’Aragon qui l’ont perçu , ou ressenti pour d’autres raisons ...

      Cordialement . Jean-Pierre

  • Bonjour a tous !
    J’ admire beaucoup ce roman (Aurélien), le moment où l’ on croit qu’ il va vraiment se passer quelque chose entre Bérénice et Aurélien et puis que finalement il n’ en est rien.
    Bref, j’ admire vraiment cet auteur. Je me suis également rendu sur les traces d ’Aurélien, à l’ île St-Louis, au muséum d’ Art Moderne, dans sa demeure de St-Arnoult...
    J’ ai vraiment aimé ce parcours !!
    ...merci pour le site...

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?