Amélie Nothomb
Franck Bouysse
Tristan Corbière
Dido Sotiriou
Daniel Cohen
François Cheng
Jacques Ferrandez
Jorge Semprun
Chantal Robillard
 Nimrod

20 ans !




Accueil > LITTERATURE > Brèves de lecture > Grains de beauté et autres minuties d’un collectionneur de (...)

Grains de beauté et autres minuties d’un collectionneur de mouches

Roman de Frédéric Clément paru chez Actes Sud en mars 2007

lundi 21 mai 2007 par Françoise Urban-Menninger

Pour imprimer


Illustrateur jusqu’en 1980, Frédéric Clément écrit comme il dessinerait avec la pointe de sa plume taillée dans le vif argent de l’âme.

La marquise Adélaïde des Ailleurs, jeune veuve, engage Zérène, peintre célèbre pour ses miniatures sur ivoire. Celui-ci s’éprend de la marquise qui ne succombera à ses ardeurs que lorsque Zérène lui rapportera de l’Orient lointain "des grains de beauté" qu’il conservera précieusement dans une minuscule boîte à mouches.
Nous voici, dès lors, embarqués pour un voyage où l’écriture se fait tour à tour carte du tendre, musique et poésie déclinée sous le signe d’un amour courtois singulier.

Ce petit opuscule raffiné, d’une écriture élégante et envoûtante, enivre le lecteur. A la fois conte philosophique et poétique, ce récit initiatique est émaillé dans l’écriture même de "grains de beauté" qui s’enfilent comme des perles de lumière sur le fil d’un collier de mots à porter à même la peau qui palpite, tant la sensualité, tout en finesse et en musique, s’y fait insinuante :"L’étang se carpe d’éclairs argentés, se libellule de froissements d’ailes, se couleuvre, se belette à petites dents pointues, s’anguille de laitance, de semence".

Frédéric Clément écrit comme Zérène, son héros, peint, à petites touches. Il trempe sa plume dans l’encre d’un érotisme qui donne chair à son récit. Les images sont belles, surprenantes,inédites. Les phrases sont peintes au couteau, acérées, ciselées :"Marquise s’est levée. Flotte dans les bouillons d’étoffe un effluve musqué de petit carnassier, zibeline, hermine ou martre, qui me mord le coeur, me cingle les sens".

A l’instar d’une miniature, l’écriture nous ramène au coeur même du mot, dans son parfum, sa couleur, son érotisme. Ce petit livre enchanteur à nul autre pareil est un joyau rare, un pur ravissement de l’âme, de l’esprit et des sens réunis.

Françoise Urban-Menninger

Copyright e-litterature.net
toute reproduction ne peut se faire sans l'autorisation de l'auteur de la Note ET lien avec Exigence: Littérature

Messages

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?