David Diop
Amos Oz
Mariem Garaali Hadoussa
Jacqueline Lepaul
Pablo Neruda
Franck Bouysse
Philippe Sollers
Franck Bouysse
Robert Giroux
Marc Villemain

18 ans !




Accueil > LITTERATURE > Petites éditions > Détonations et folie - Liss

Détonations et folie - Liss

Editions L’Harmattan -10/2007

dimanche 11 novembre 2007 par penvins

Bien sûr il y a l’horreur de la mort et du viol, impossible d’échapper à cette réalité, pourtant ce n’est pas du côté du spectaculaire que Liss nous entraîne mais du côté du quotidien et de la vie domestique brisée par la guerre. L’une de ses nouvelles s’intitule Mouchikimbila ce qui en congolais veut dire maigrichon, Liss est du coté des humbles, des maigrichons et c’est ce qui fait l’intérêt de ce recueil de nouvelles.

La douleur est dite, elle est présente, mais elle est d’autant plus présente qu’il n’y a aucun pathos, aucune insistance, mais simplement la description du quotidien, de cette nécessité de toujours fuir, quitter le foyer, pour échapper à l’horreur.

Le thème récurrent de ces nouvelles c’est bien celui-là : partir, choisir entre quitter ses biens ou les emmener en les cachant pour que les miliciens ne vous les volent pas parce qu’un jour il faudra revenir et recommencer à vivre.

L’argent, la nourriture, la maison, l’essentiel. Ce dont les femmes sont gardiennes, la vie.

Mais l’horreur est bien là contre laquelle on ne peut rien. Contre laquelle les femmes et les petits ne peuvent rien sinon tenter de s’échapper en utilisant leurs armes, je vous laisse découvrir où cacher l’argent lorsque l’on est une femme et comment dans le même temps prendre les hommes à leur propre piège.

Les nouvelles semblent ainsi universelles comme la douleur des femmes dans la guerre, peu d’indications de lieux et de dates, jusqu’à la dernière d’entre elles qui met les points sur les i. Parce que tout cela malheureusement a existé, parce que cette horreur-là doit finalement être dite dans toute sa cruauté et que la littérature est là pour témoigner, non pas seulement des faits mais aussi et surtout de ce que les femmes et les hommes ont vécu.

Merci à Liss pour ces nouvelles qui nous en disent bien plus sur la réalité des choses que l’exposé des faits et les désolantes images du spectacle de la guerre dont on sait nous abreuver sans rien nous dire du malheur des êtres.

si ce livre vous intéresse vous pouvez le commander ici :

http://www.e-litterature.fr



Livres du même auteur
et autres lectures...

Copyright e-litterature.net
toute reproduction ne peut se faire sans l'autorisation de l'auteur de la Note ET lien avec Exigence: Littérature

Messages

  • Je suis fier de cette écrivaine, dont je n’ai lu aucun livre, je l’avoue et que je découvre à peine.

    Il faut dire que chez nous au Congo, quand il est question de littérature, c’est plutôt les hommes qui sont à l’honneur.

    Elle est du côté des "humbles" lis-je là, des plus faibles alors.

    Heureux ceux qui ont trouvé en elle, leur porte parole !

    Et vive la littérature africaine !

    PM

    Voir en ligne : Je dis tout simplement ....Bravo !

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?