18 ans !





Accueil > CINEMA > Une jeunesse chinoise (Summer palace) de Lu Ye, 2006

Une jeunesse chinoise (Summer palace) de Lu Ye, 2006
dimanche 2 mars 2008 par Salim Mokaddem

Le film de LuYe, cinéaste shanghaiais de la 5ème génération, installé en France pour des raisons artistiques et politiques, fait le point sur les rapports entre l’amour et la politique, après les événements de T’Ian An Menn, et l’ « ouverture » au marché mondial prônée par Deng Siao Ping. Le cinéaste montre l’évolution et les affres d’une jeunesse étudiante confrontée à l’obligation de tenir sur un modèle socialiste tout en vivant les contradictions entre les campagnes et les villes, les mœurs et les cultures nouvelles du désir et du marché, le nationalisme patriotique officiel et les ouvertures aux cultures des ex-colonisateurs. Le cinéaste, à travers l’amour impossible entre deux étudiants atypiques, révèle, après la chute du Mur de Berlin, l’essor économique de la Chine, les difficiles libertés des étudiants ne pouvant plus s’appuyer ni sur un modèle ancestral classique, ni se revendiquer d’une Révolution prolétarienne, paysanne, intellectuelle, absorbée dans les affres mercantiles de la mondialisation. La caméra du réalisateur de Suzhou river retrace l’histoire d’une génération, en faisant subtilement des références au Won Kar We de 2046, pour souligner que l’amour et la révolution sont la jeunesse impossible de la liberté dans un univers de plus en plus difficile à vivre.

Ya Hong et Zhou Wei sont les symboles des paradoxes d’une Chine à la fois libre et en même temps rattrapée par les pesanteurs de la finitude et du temps qui cristallise les amours essentielles. Comment vivre en vérité la passion amoureuse dans un réel qui n’accepte aucun temps d’arrêt dans un Palais d’été, fût-il élargi aux dimensions du monde dit libre ?

Salim Mokaddem

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?