Panaït Istrati
Guy de Maupassant
Rainer Maria Rilke
 Hölderlin
Michel Schneider
André  de Richaud
Albert Camus
Gilles Leclerc
Aldo Naouri
David Diop

19 ans !




Accueil > LITTERATURE > Brèves de lecture > Trois sucettes à la menthe - Robert Sabatier

Trois sucettes à la menthe - Robert Sabatier
lundi 25 avril 2011 par Jean-François Ponge

Librairie Générale Française (Le Livre de Poche), 1984, 245 pp.

Où l’on retrouve Olivier, le poulbot déluré des « Allumettes suédoises ». À la mort de sa mère, la mercière de la rue Labat, cet enfant de la rue se trouve brusquement plongé dans un univers bourgeois, celui de son oncle Henri et de sa tante Victoria, riches propriétaires d’un empire papetier. Le décalage est cruel, tant en ce qui concerne le langage que les « bonnes » manières, dont il n’a vraiment que faire. La très belle Victoria l’effraie un peu, par ses sempiternels rappels à l’ordre et son air compassé, mais tonton Henri s’avère vite un compagnon d’infortune, prêt à partager avec lui le goût de la vraie vie. Notre jeune héros va progressivement découvrir, au-delà des apparences, la véritable substance dont sont faits les êtres qui l’entourent et qui l’aiment malgré lui. Un beau roman initiatique, largement autobiographique, et une belle leçon de vie racontée dans une langue savoureuse. Les noms de marques et les slogans publicitaires (le bon vermifuge Lune...) émaillent le récit et lui donnent une touche de nostalgie.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?