ARTICLE GENETIQUE ET AUTOFICTION POUR LE (...)" />
Franck Bouysse
Robert Giroux
Marc Villemain
Muriel Barbery
William Butler Yeats
Arthur Rimbaud
Franck Bouysse
Michel Houellebecq
Georges-André Quiniou
Michel Houellebecq

18 ans !




Accueil > L’ATELIER > Pour le N°1 de la revue Auto/Fiction

Pour le N°1 de la revue Auto/Fiction
lundi 20 mars 2017 par Fanny Così

ARTICLE GENETIQUE ET AUTOFICTION POUR LE NUMERO 1 DE LA REVUE AUTO/FICTION

K 2 corroborer à remplacer par « fonder ».

K 3 Notre étude s’étendra à une analyse succincte des éditions successives avant l’édition dite définitive. Nous nous conformons en cela à ce que Pierre-Marc de Biasi nomme « une critique génétique de l’avenir ».

K 4 la bibliographie est à la fin et à traduire en anglais stp Berta.

K 5 Certes, comme il est précisé dans le titre, c’est Claudine qui s’en va dans le sens où elle quitte Paris pour s’installer à la campagne avec son mari loin d’Annie mais c’est pourtant bien Annie ou plutôt le divorce d’Annie qui est sous le feu de la focalisation dans le texte.

K 6 Se reporter à la première partie de l’Autofiction dans l’œuvre de Colette.

K 7 her = Colette

Le livre étant intimement lié à sa vie chez Colette.

K 8 Nous gardons « livre » plutôt que « roman » car justement dans L’Autofiction dans l’œuvre de Colette, je démontre que les livres de Colette sont tous peu ou prou des autofictions.

K 9 Il manque « pour les livres maintenant dont « dans les gradations de l’espace autofictionnel ».

K 10 Cela s’explique par la vie de Colette, qui en effet, à partir de 1920, au lieu de voir en la maîtresse de son mari une rivale, pactise avec elle pour en faire une amie, « un double » , « une seconde ».

K 11 L’Art du roman, 1995, éd. Gallimard.

K 12 bien connue de l’expression usitée par Milan Kundera

K 13 Nous devons mettre notre peau sur la table. Entretien avec Albert Zbinder à Meudon, le 8 juillet 1957.

K 14 Non, il faut donc garder en français :

Vous qui n’avez aucun sujet de rester à Paris, disais-je en mai 1940 à mon vieil ami – comment vais-je l’appeler ? mettons Chaveriat, oui Alain Chaveriat. Les Chaveriat sont aussi nombreux

K 16 qu’il donne à appliquer

K 19 et au contraire, Colette

K 20 Ainsi, la Maison de Claudine correspond à un récit très court intitulé Les Petites écrit à la 3ème personne. Il se transforme par la suite pour aboutir à un chapitre de la Maison de Claudine.

K 21 L’épigraphe initiale biffée de la Naissance du Jour « Ce je qui est moi et qui n’est peut-être pas moi » correspond à une réécriture de l’emprunt Proustien : « Ce je qui est moi et qui n’est pas moi »

K 22 book

K 27 avec sa vie lorsqu’elle faisait du music-hall.

K 29 On pourrait parler à cet égard de auto-photo-fictions.



Bibliographie



1. Générale



- Colloque Culture(s) et autofiction(s) dirigé par Arnaud Genon, Isabelle Grell, site du Centre culturel International de Cerisy -la-Salle du lundi 16 juillet au lundi 23 juillet 20126. Programme en ligne accessible à partir du lien suivant :

http://www.ccic-cerisy.asso.fr/autofiction12.html



- ESCOLA Marc : « Qu’est-ce que la critique génétique ? » in Atelier de théorie littéraire, dernière mise à jour de la page au 22 mars 2010. Lien à consulter : http://www.fabula.org/atelier.php?Qu%27est%2Dce_que_la_critique_g%26eacute%3Bn%26eacute%3Btique%3F



- BIASI Pierre-Marc (de), «L’avant texte», Item [En ligne],

Mis en ligne le: 18 janvier 2007

Disponible sur: http://www.item.ens.fr/index.php?id=13588.



- MICHINEAU Stéphanie, L’Autofiction dans l’oeuvre de Colette, Paris : éd. Publibook, 2008

Construction de l’image maternelle chez Colette de 1922 à 1936, Paris : éd. Edilivre, 2009



- Entretiens sur l’autofiction de Stéphanie Michineau avec le journaliste, Etienne Dupuis in Journal du Campus, Montréal, 2012. Version courte sur Exigence.net : http://www.e-litterature.net/publier3/spip/spip.php?page=articlePETIT&id_article=175

Version longue et d’origine intitulée Autofiction et nations mise en ligne sur le site d’actualité Facebook : Reflets du Temps et accessible directement à partir du lien suivant: http://www.refletsdutemps.fr/index.php/thematiques/culture/litterature/item/autofiction-et-nations





2. Sur Colette

L’étude génétique porte sur les ouvrages suivants (rangés par ordre chronologique de parution) et s’est appuyée sur des analyses, pour beaucoup d’entre elles, développées dans L’Autofiction dans l’œuvre de Colette, Ibid :

Claudine s’en va (1903)

Les Vrilles de la Vigne (1908)

La Vagabonde (1910)

L’Entrave (1913)

Chéri (1920)

La Maison de Claudine (1922)

Le Blé en Herbe(1923)

La Naissance du Jour (1928)

La Seconde (1929)

La Lune de pluie(1940)

Le Képi (1943)

L’Etoile Vesper (1946)



Cette approche génétique autofictionnelle de l’œuvre de Colette entr’ouverte présentement dans l’article Genetic criticism and Autofiction in Colette’s works mériterait cependant d’être étayée et surtout prolongée par un travail plus conséquent et portant plus particulièrement sur les Lettres aux petites fermières (lettres originales) que l’on trouve à l’heure actuelle préservées en chambre forte à la médiathèque de Nantes (mais restant néanmoins accessibles au public sur simple demande) à l’aune de la place accordée dans son œuvre aux correspondantes des lettres envoyées par Colette à savoir Yvonne Brochard/Thérèse Sourisse puisque l’illustre écrivaine s’en est effectivement inspirée.

C’est d’ailleurs ce que j’ai commencé à faire au titre de membre de l’APA (Association pour l’Autobiographie) du groupe de Nantes et spécialiste de Colette et de l’autofiction dans le cadre d’un article pour les Cahiers de l’APA (revue dirigée par Philippe Lejeune) en partenariat avec le patrimoine de la médiathèque Jacques Demy à Nantes:

« Colette : Nantes comme lieu de passage » in Lieu d’origine, d’élection, de passage, d’exil… , APA, mars 2012, numéro 53.

Instagram Le professeur Moustapha Trabelsi (Uni de Tunis) ; stagiaire-coordinateur de lURLDC ; de passage @CAEN ààMarseillePlus belle a £t£ la life avERAS’{{45M0US



Bande annonce à S0U ~ :hait



















Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


©e-litterature.net - ACCUEIL