18 ans !


La refonte du site entraîne quelques disfonctionnements temporaires dont nous vous prions de bien vouloir nous excuser.



Accueil > LITTERATURE > La Déchirure - Seydou Koné.

La Déchirure - Seydou Koné.
vendredi 24 mars 2017 par Abdelali Najah

« La Déchirure » de Seydou Koné conte l’histoire d’Abdoulaye, intellectuel, tombé amoureux d’Assamala, une fille issue d’une famille pauvre. Devenu avocat, Abdoulaye songe à épouser Assamala, l’élue de son coeur. Mais la famille d’Abdoulaye va s’opposer au mariage sous prétexte qu’ils sont diamétralement opposés notamment au niveau de la classe sociale, de la religion, des us et coutumes. Il va naître par la suite une rixe, une déchirure entre Abdoulaye et sa propre famille. Abdoulaye réussira-t-il à épouser l’élue de son coeur, Assamala ? Ce jeune cadre va vivre difficilement la déchirure d’avec sa famille. Il ne recevra plus de visites de ses parents ; il sera invectivé, injurié par sa maman Nan Awa qui refuse catégoriquement qu’il épouse Assamala, une fille issue d’une famille pauvre.

Par le biais d’un mariage déchu entre Abdoulaye et Assamala, Seydou Koné traite l’inégalité sociale, la religion, les us et coutumes en Afrique en général et en Côte d’Ivoire en particulier. « Les inégalités sociales ont existé et existeront toujours en société. Notre société, actuellement, est subdivisée en classe sociale, en castes… Mieux, je voudrais à travers mon livre, « La Déchirure », mettre l’accent sur la différentiation entre les hommes en société. Laquelle différenciation est occasionnée par la richesse, la religion, les us et coutumes, les régions… La subdivision d’une société en classe sociale fragilise l’harmonie de celle-ci, » nous explique l’auteur. « La Déchirure » occupe ainsi une place importante dans la littérature africaine. Ce livre est non seulement lu en Côte d’Ivoire ; mais également dans de nombreux pays africains.

« La Déchirure » est une histoire passionnante, une histoire vraie. L’ouvrage a été publié en novembre 2016 par L’Harmattan Edition, le célèbre éditeur français. L’idée du livre est inspirée d’une histoire vraie. L’histoire s’est effectivement produite en société, et l’auteur a jugé utile de l’écrire pour conscientiser, éduquer la société. Le livre a été écrit dans un style simple. Le lecteur comprend aisément l’histoire et arrive ainsi à cerner l’intrigue, le dénouement de l’histoire. Le livre peut-être lu déjà à l’âge de quinze ans. Les textes sont satiriques pour mieux sortir la souffrance des gens, les maux de la société.

La pièce théâtrale « La Déchirure » a été publiée pour la première fois en novembre 2012 par un petit éditeur en Côte d’Ivoire. Quelques mois après la sortie du livre, il se vendait bien dans les librairies en Côte d’Ivoire. Il faut dire que les femmes adorent lire « La Déchirure » ; car elles se retrouvent en général dans l’histoire du livre. Le succès local de « La Déchirure » et le manque de professionnalisme du petit éditeur ivoirien vont inciter Seydou Koné à résilier son contrat d’édition en Côte d’Ivoire pour publier à nouveau son livre chez le célèbre éditeur français, L’Harmattan Edition en France. Le but, c’est d’internationaliser le livre « La Déchirure » et le vendre dans tous les pays du monde. Avec son professionnalisme légendaire, l’éditeur « L’Harmattan Edition » a permis au livre « La Déchirure » d’être non seulement vendu en France ; mais également vendu au Canada, en Suisse, en Belgique, aux Etats-Unis d’Amérique où le livre est publié dans la « collection coutume »…

Aujourd’hui, la littérature africaine en général a du mal à s’exporter dans le monde. Ce fait est dû au désintéressement des Etats africains dans la promotion des écrivains africains, de leurs productions littéraires, ainsi que le manque de professionnalisme de nombreux éditeurs et libraires en Afrique.

Néanmoins, quelques auteurs africains d’aujourd’hui arrivent à s’exporter, à traduire leurs ouvrages dans de nombreuses langues étrangères, à remporter de prestigieux prix littéraires en France. On peut citer les écrivains Seydou Koné, Wêrê Wêrê Liking, Thierno Monénembo, le jeune et talentueux écrivain sénégalais Mbougar Sarr (ce jeune auteur est le futur porte flambeau de la littérature africaine), Léonora Miano, Alain Mabanckou, Scholastique Mukasonga…

Seydou Koné

Romancier, dramaturge, Seydou Koné est né en mai 1982 à Ayamé, dans le sud-est de la Côte d’Ivoire. Ecrivain précoce et éclectique, influencé dès son adolescence par son oncle, le célèbre écrivain Amadou Koné, Seydou Koné a publié son premier ouvrage à l’âge de vingt et un (21) ans.
Traduit en anglais, en japonais et en espagnol, le roman « le Péché » est le plus traduit en Côte d’Ivoire. Mieux, Seydou Koné est l’écrivain ivoirien le plus traduit dans le monde.

Ouvrages
* Le Péché (roman) publié aux éditions Edilivre en France et aux Nouvelles Editions Numériques Africaines au Sénégal.
* La Déchirure (théâtre) publiée à L’Harmattan Editions en France et aux Nouvelles Editions Numériques Africaines ou NENA.
* Le fils maudit (théâtre) publié aux Editions Edilivre en France.
* Le mariage interdit (théâtre) publié aux Nouvelles Editions Numériques Africaines au Sénégal.
* The Sin (a novel), ouvrage publié en anglais aux Editions Authorhouse aux Etats-Unis d’Amérique et en Grande-Bretagne.
* El Pecado (del libro), ouvrage publié en espagnol aux Editions Casa Eolo à Saragosse en Espagne.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


©e-litterature.net - ACCUEIL