Jean-Marie Rouart
Cyril Anton
Valery Zabdyr
Amin Maalouf
Akira Mizubayashi
Valentina Casadei
Agnès Desarthe
Caroline Deyns
Jean Louis Debré
Agnès Desarthe

23 ans !

Accueil > LITTERATURE > Brèves de lecture > Peine perdue - Olivier Adam

Peine perdue - Olivier Adam
dimanche 7 mai 2017 par Jean-François Ponge

Pour imprimer


J’ai Lu, 2015, 408 pp.

Dans "La ronde" d’Arthur Schnitzler, chaque personnage renvoie à des partenaires qui à leur tour renvoient à d’autres partenaires et ainsi de suite jusqu’au bouclage final. Olivier Adam reprend ce même processus narratif (la boucle commence et se termine avec Antoine, au bout d’une série de 22 personnages/chapitres) pour nous décrire un échantillon de la population d’un petit village que l’on situe quelque part au pied de l’Estérel, sur la Côte d’Azur. Une terrible tempête a bouleversé ce microcosme social. Des morts, des disparus, des couples qui vont se recomposer, la tempête va servir de révélateur et permettre aussi quelques opérations douteuses. Bref, une image de notre société, vue sous son angle le plus noir. Le noir est de rigueur avec cet auteur, dont on ne se lasse pas d’apprécier l’acuité du regard. Regard sur lui-même, au travers de personnages avec lesquels on n’a aucun mal à l’identifier, mais aussi sur nos valeurs, qu’il dissèque et renifle avec délectation. Roman choral ? Certes, par les liens tissés entre tous ces personnages, d’âges et de milieux sociaux très divers. Mais pas au sens où on l’entend habituellement, car le message sous-jacent n’est pas un message de réconciliation. Pour la première fois, Olivier Adam parle d’autre chose que de lui-même. Mais Antoine, Paul, Jeff et les autres, qu’ils soient hommes ou femmes, jeunes ou vieux, ne sont-ils pas les diverses facettes de sa personnalité complexe et tourmentée ? Lui seul le sait, mais peu importe, le roman est là, et il est excellent…

Copyright e-litterature.net
toute reproduction ne peut se faire sans l'autorisation de l'auteur de la Note ET lien avec Exigence: Littérature

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


©e-litterature.net - ACCUEIL