Mariem Garaali Hadoussa
Jacqueline Lepaul
Pablo Neruda
Franck Bouysse
Philippe Sollers
Franck Bouysse
Robert Giroux
Marc Villemain
Muriel Barbery
William Butler Yeats

18 ans !




Accueil > BEAUX-ARTS > Les hirondelles faussement naïves d’Alice de Miramon

Les hirondelles faussement naïves d’Alice de Miramon
lundi 24 avril 2017 par Jean-Paul Gavard-Perret

Alice de Miramon, « Exposition », au Troquet Toqué, Sauve, du 27 avril au 26 juin 2017.

Alice de Miramon entretient un rapport subtil avec le voyeurisme inhérent - qu’on le veuille ou non - à l’art comme à la littérature. L’autre - jusque dans l’effet miroir ou scopique- est à leur horizon. D’ailleurs l’artiste n’oublie jamais de lier les deux approches : des textes écrits deviennent les « peaux » sur lesquelles jouent des dénudations. Elles visent à biffer partiellement l’effet civilisateur du vêtement. Il devient ici la mise en valeur, le soulignement de ce qu’il cache.

Renvoyé à la peinture, voilà le voyeur réduit à une instance flottante. Mais il ne se demande même plus comment il pourrait en sortir indemne. Tête tourneboulée, il s’en délecte car les œuvres d’Alice de Miramon sont jubilatoires. Elle tapisse le regard d’une intimité parfois cocasse et dont l’interstice des vêtements indique certaines pistes…

Les silhouettes sont belles et pâles comme celles des femmes dans les films d’Ozu. Elles sont là, elles sont loin. Les peindre revient à feindre de voler leurs instants d’intimité. Et les fantasmes se nourrissent de tels écarts programmés. Néanmoins la proximité demeure infranchissable là où comme dans la vie, chaque peinture est une succession de détail.

Ne pas entrer en eux reviendrait à ne jamais entrer dans la vie. C’est pourquoi, quoique aussi proches que lointaines, les femmes étrangement lascives s’exhibent pour se moquer du naïf voyeur. En pilleur de sarcophages il voudrait aller droit aux bijoux : mais l’artiste les ravit.

Jean-Paul Gavard-Perret

Copyright e-litterature.net
toute reproduction ne peut se faire sans l'autorisation de l'auteur de la Note ET lien avec Exigence: Littérature

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


©e-litterature.net - ACCUEIL