Franck Bouysse
Michel Houellebecq
Georges-André Quiniou
Michel Houellebecq
Delphine De Vigan
Pauline Delabroy-Allard
Lionel-Edouard Martin
Georges-André Quiniou
Dominique Rolin
Maria Efstathiadi

18 ans !




Accueil > LITTERATURE > Le dossier M - Tome 1 : Après et pendant l’amour - Grégoire (...)

Le dossier M - Tome 1 : Après et pendant l’amour - Grégoire Bouillier
samedi 20 janvier 2018 par Meleze

Prix Décembre pour Grégoire Bouillier et «  Le dossier M  »Tome 1 : Après et pendant l’amour
Flammarion
août 201

Le dossier M

Ce livre est une expérience de lecture originale. Un livre de près de 1000 pages il est évident qu’on ne le lira pas entièrement d’autant plus que ce « dossier M » aura pu être emprunté dans une bibliothèque, et devra être lu dans un temps limité. C’est une expérience de publication simultanée sur le net ou les différents passages du livre ont été préalablement écrits et dans l’édition ou les passages à lire sur internet ont été compilés.

De cette double édition Grégoire Bouiller obtient un certain prestige. Il a déjà été pas mal commenté.

L’auteur lui-même n’est pas dupe de l’attention qu’il peut obtenir de ses lecteurs. Il a conçu ses chapitres sous la forme de niveau de telle sorte que vous pouvez choisir à peu près n’importe quel page comme entrée dans ce dossier. C’est une navigation.

M se lit comme écrit la jeunesse dans les SMS : JTM (je t’aime). M=aime. Un dossier M consacré à l’amour vous condamne à lire la série des amours de l’auteur. Il y a P et il y a Ès et par-dessus tout il y a M. qui est une très jolie fille ce qui permet à l’auteur un de ses développements les plus brillants sur les avantages et les inconvénients d’avoir été classée dans cette catégorie « des jolies filles » par le jugement social qu’il vienne des hommes ou des femmes.

L’auteur est très à l’aise. De nombreux passages seront lus au hasard de la promenade littéraire pour eux-mêmes pour leur valeur intrinsèque s’en s’occuper de leur place dans l’ensemble du roman.

Par contre en ce qui concerne l’analyse des mythes modernes avec lesquels il nous ennuie, ils sont beaucoup plus contestables, d’abord Zéro et ensuite JAR de la série américaine Dallas. Ce dernier selon Grégoire Bouiller aurait achevé contre et en opposition à Zorro, la domination du mal sur le bien dans la société moderne. J.R détruit Zorro et annonce Trump. D’ailleurs le feuilleton Dallas se passait à Houston ville qui cette année fut détruite par le passage d’un ouragan mais reconstruite avec enthousiasme par les pétroliers qui la dirigent et qui ne croient pas au réchauffement climatique.

C’est une forte contradiction du dossier M que d’avoir été écrit par un auteur aussi cultivé qui vous transporte sans efforts d’une référence littéraire à une autre dévoilant ainsi une palette culturelle assez rare, tandis que la critique cinématographique et télévisuelle l’emporte sur la culture littéraire pour finalement se fixer sur deux personnages Zorro et JR qui somme toute, n’ont pas beaucoup de valeur. Ne confondons pas des jeux de rôle avec l’épaisseur psychologique d’un personnage.

Est-ce que le livre mérite son prix ? Oui

Dans une sorte de confession autobiographique à la Jean Jacques Rousseau il y a toujours des éléments contestables ou nuisibles. La performance est malgré tout remarquable parce que l’auteur sait s’appuyer sur des choses pratiques de la vie quotidienne pour pointer du doigt la très mauvaise organisation du monde dans lequel nous vivons. Des confessions qui parlent de voitures, de cafés, d’emploi, de carnets de notes et de métro sont bien plus susceptibles de passionner la jeunesse que la fameuse « recherche du temps perdu » qui nous enfermait dans une caste sociale dont nous ne connaissions pas les mœurs.

Ensuite, passé le milieu du livre une autre référence l’emporte sur toutes les autres c’est « l’éducation sentimentale » de Flaubert. En fait Bouiller en faisant se rencontrer les amants du « dossier M » dans la rue Tronchet par référence a Frédéric et a Mme Arnoux les héros de l’ « éducation sentimentale » qui ont rendez-vous au même endroit, s’est engagé à réécrire une éducation sentimentale moderne faite pour le 21°siècle.

Au final c’est un peu lassant mais touchant,

Mélèze

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


©e-litterature.net - ACCUEIL