Mariem Garaali Hadoussa
Jacqueline Lepaul
Pablo Neruda
Franck Bouysse
Philippe Sollers
Franck Bouysse
Robert Giroux
Marc Villemain
Muriel Barbery
William Butler Yeats

18 ans !




Accueil > LITTERATURE > L’élégance du hérisson - Muriel Barbery

L’élégance du hérisson - Muriel Barbery
lundi 25 février 2019 par Meleze

Gallimard Paris 2006

Ce livre a étonné par son succès. Primé au livre inter des lycéens il a dépassé le million d’exemplaires dans plusieurs langues ce qui l’a fait entrer immédiatement au livre de poche.

Pourquoi ? Parce qu’il est d’entrée²un projet anti proustien ? Nous ne voulons pas dire que l’auteur détestait Proust ni qu’elle a souhaité lui faire un pied de nez. C’est plus simple. C’est une déclaration dès la première page faite par l’héroïne, une concierge du 7° arrondissement. Elle dit : « Comme toujours je suis sauvée par l’incapacité qu’on les êtres à croire à ce qui fait exploser les cadres de leurs petites habitudes mentales. Une concierge ne lit pas l’idéologie allemande...Qu’elle puisse le lire pour une élévation de l’esprit est une incongruité qu’aucun bourgeois ne forme. »

Le lecteur de Mme. Barbery se trouve dans un immeuble parisien vraiment chic, équivalent à l’univers de Marcel Proust mais guidé par la concierge. Les valeurs sont à rebours. Les habitants des étages sont ridiculisés tandis que Marcel Proust au contraire accède à la coterie des Guermantes grâce à sa femme de chambre Françoise qui espionne pour lui ce qui se passe au fond de la cour. Les ambitions des uns et des autres sont à l’opposé. C’est ce qui donne de l’élégance au hérisson : « Mme. Michel… à l’extérieur elle est bardée de piquants, une vraie forteresse, mais j’ai l’intuition qu’à l’intérieur elle est aussi simplement raffinée que les hérissons qui sont des petites bêtes faussement indolentes, farouchement solitaires et terriblement élégantes. (p157). »

La classe bourgeoise peinte par Muriel Barbery est totalement déshabillée par son personnel et par ses enfants. Nue, elle est déstabilisée. Elle ne sait plus comment se comporter lorsqu’un nouveau propriétaire, un japonais arrive dans l’immeuble.

Chose étonnante rien de tout cela n’était mentionné par M.Busnel dans sa « grande Librairie » lorsqu’il a invité Muriel Barbery pour son nouveau roman « la vie des Elfes ». De même l’élégance du hérisson a été portée à l’écran avec Josiane Balasko dans le rôle de Renée sans aucune allusion à Proust. C’est que pour faire vivre le business il ne faut pas en détruire les idoles.

Meleze



Livres du même auteur
et autres lectures...

Copyright e-litterature.net
toute reproduction ne peut se faire sans l'autorisation de l'auteur de la Note ET lien avec Exigence: Littérature

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


©e-litterature.net - ACCUEIL