Mariem Garaali Hadoussa
Jacqueline Lepaul
Pablo Neruda
Franck Bouysse
Philippe Sollers
Franck Bouysse
Robert Giroux
Marc Villemain
Muriel Barbery
William Butler Yeats

18 ans !




Accueil > LITTERATURE > Le Rhin de Jean-Claude Walter

Le Rhin de Jean-Claude Walter

Un voyage littéraire de Jules César à Guillaume Apollinaire paru aux Editions Place Stanislas

vendredi 17 février 2012 par Françoise Urban-Menninger

Marina Tsvetaeva qui vécut de longues années d’exil en Allemagne, patrie qu’elle ressentait comme étant la plus proche de la mentalité russe, nous l’affirmait déjà avec force et conviction :"Mon fleuve principal est le Rhin".
Jean-Claude Walter lui fait écho aujourd’hui sur l’autre rive en publiant un livre tout orpaillé des légendes et des poèmes que le fleuve Rhin a pu inspirer aux écrivains au cours des siècles.

La lumineuse préface de Jean Gaulmier qui évoque sa découverte du Rhin par une image "au nationalisme ingénu" tirée de "L’Histoire de l’Alsace racontée aux enfants par l’oncle Hansi" nous invite d’emblée à aborder ce Rhin qui appartient par "la folie des hommes à cette famille des grands fleuves tragiques".

Commence alors, sous la plume de Jean-Claude Walter un voyage littéraire où l’auteur nous invite à "remonter le fleuve comme une horloge".
Les premières rencontres avec le fleuve comme pour Jean Gaulmier restent inscrites dans la mémoire du poète. Elles scellent pour Jean-Claude Walter un pacte de fidélité jamais démenti : "....le fleuve m’accueillit. Je ne l’ai pas quitté depuis".

Ainsi l’enfant ne se départit plus jamais de sa première vision et Jean-Claude Walter a-t-il conservé l’image des "sapins familiers" qui bordent le fleuve et d’évoquer le poème d’Apollinaire où "les sapins en bonnets pointus" "saluent leurs frères abattus / Les bateaux qui sur le Rhin voguent".

Et l’auteur de nous entraîner au fil des pages dans une rêverie littéraire où l’on rencontre, tour à tour, Victor Hugo, Gérard de Nerval, Romain Rolland, Alexandre Dumas ou les poètes alsaciens et rhénans tels que Jean-Paul de Dadelsen ou René Schickelé.

De très belles illustrations en couleurs viennent agrémenter cette croisière, on y admire "Le château sur le Rhin" dessiné à l’encre de Chine par Victor Hugo ou une huile sur toile d’Hans Thomas, entre autres, qui sont autant de poèmes visuels qui prolongent les textes.

Ce très bel ouvrage est tout à la fois une anthologie poétique sur le Rhin, une rêverie en prose de l’auteur, également poète, qui nous octroie, pour notre plus grand bonheur quelques uns de ses vers : "Au long du fleuve cheveux d’argent/ S’en vont les jours et nos amours / Soleil d’amour soleil tout bleu/ Qui s’est noyé dans tes grands yeux".

Un livre rare et précieux à lire et à relire au bord du Rhin assurément où, à n’en pas douter, les gnomes, les ondines et la Lorelei n’auront de cesse de nous charmer !

Françoise Urban-Menninger



Livres du même auteur
et autres lectures...

Copyright e-litterature.net
toute reproduction ne peut se faire sans l'autorisation de l'auteur de la Note ET lien avec Exigence: Littérature

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


©e-litterature.net - ACCUEIL