Léonora Miano
Mohamed Kamal Eddine Gaha
Edmond et Jules de Goncourt
Michel Maffesoli
James  Baldwin
Julia Kerninon
Philippe Annocque
Simone Morgenthaler
Lydie Salvayre
Rachid Elhachimi

20 ans !




Accueil > LITTERATURE > Nouvelles de la littérature > Image, Rythme, Traduction, mélanges offerts à la mémoire de Nebil (...)

Image, Rythme, Traduction, mélanges offerts à la mémoire de Nebil Radhouane

Ouvrage paru en janvier 2020 sous la direction de Ridha Bourkhis aux Editions de L’Harmattan

lundi 11 janvier 2021 par Françoise Urban-Menninger

Pour imprimer


Nebil Radhouane, enseignant et chercheur, reconnu mondialement pour l’excellence de ses travaux dans les domaines de la stylistique, rhétorique et poésie, nous a quittés en novembre 2018. Rida Bourkhis, également enseignant, a réuni de nombreux témoignages auprès d’universitaires, d’écrivains, poètes et essayistes tunisiens, marocains, français, italiens, belges, iraniens pour perpétuer sa pensée et la rendre accessible à tous.

Ridha Bourkhis, professeur de Lettres à l’Université de Sousse en Tunisie, auteur de sept livres de stylistique et de rhétorique ainsi que de recueils de poèmes et de nouvelles, offre avec cet hommage multiple, un éclairage essentiel sur les travaux de traduction que Nebil Radhouane a menés avec de jeunes chercheurs en Tunisie, en Arabie Saoudite mais aussi en France.
Ridha Bourkhis précise que l’ouvrage reprend les trois axes que Nebil Radhouane a poursuivi durant ses travaux, à savoir l’image, le rythme et la traduction.
Ces trois thèmes, bien évidemment, renvoient à la poésie et si l’on connaît un tant soit peu le travail de Nebil Radhouane, on ne peut qu’adhérer à ce triptyque.
Car cet éminent professeur a su, sans nul doute, énoncer ce qui fait l’essence même d’un poème et par conséquent, ce qui se joue dans sa traduction !
Nebil Radhouane a démontré dans ses nombreux articles et en particulier dans sa thèse sur "La syntaxe dans l’oeuvre poétique de Saint-John Perse" qu’une traduction littérale perdait sa rythmique originale.
C’est ainsi qu’il nous délivre un message précieux en écrivant que "le rêve de tout poète digne de ce nom n’est autre que la victoire de la respiration sur la grammaire, du chantable sur l’articulable, du tout-essentiel sur le tout verbal".
Pour ce vibrant hommage à Nebil Radhouane, Rhida Bourkhis a rassemblé des signatures prestigieuses parmi lesquelles, on note celles de Michèle Aquien, Jean-Michel Maulpoix, Giovanni Dotoli, Mokhtar Sahnoun, Georges Zaragoza, Maria Leo, Jeanine Burny et de bien d’autres personnalités du monde des Lettres.
Parmi elles, le poète libanais, Georges Shehadé, revient sur le rythme dans la poésie, confortant ainsi la pensée intuitive de Nebil Radhouane qui, très certainement n’aurait pas manqué de séduire le philosophe Gaston Bachelard, l’auteur de "L’intuition poétique".
On ne peut que saluer le travail de Ridha Bourkhis dont l’ouvrage a d’ores et déjà sa place attribuée dans les meilleures bibliothèques !

Françoise Urban-Menninger

Copyright e-litterature.net
toute reproduction ne peut se faire sans l'autorisation de l'auteur de la Note ET lien avec Exigence: Littérature

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


©e-litterature.net - ACCUEIL