Maud Ventura
Clotilde Escalle
Romain Gary
Albert Strickler
Timothy Snyder
Gabrielle Colette
Paul Celan
Graham Green
Gérard Andrau
Mariette Navarro

21 ans !

Accueil > BEAUX-ARTS > Le pain de terre à Niederhergheim

Le pain de terre à Niederhergheim

Un atelier-galerie dans un village en Alsace

samedi 25 décembre 2021 par Françoise Urban-Menninger

Pour imprimer


Dans le petit village de Niederhergheim situé non loin de Neuf-Brisach, un atelier-galerie vient de voir le jour et propose au public de découvrir les oeuvres d’artistes contemporains.

Marie-Rose Gutleben, originaire de ce village, a investi l’ancienne boulangerie familiale où le four à pain fait le lien avec le four où elle cuit ses céramiques. Ainsi est né son atelier-galerie "Le four à pain" où Marie-Rose élabore ses céramiques en grès, alors que ses parents pétrissaient la pâte. Elle travaille la terre dans une quête qui la ramène aux confins de la vie et de ses mystères. Ses escapades en montagne, notamment au Népal, nourrissent ses créations empreintes d’une poésie intemporelle. Ses colonnes engobées, où transparaît la lumière et qu’elle appelle "maman", font se rejoindre l’origine et la finitude. Des détails invisibles à l’oeil nu permettent de s’ immerger au coeur même de la matière et de sa luminescence grâce aux photographies de Romain Vonthron.
Dans son atelier-galerie, Marie-Rose invite de nombreux artistes à présenter leur travail. Le peintre Gérard Doutreleau y expose d’immenses panneaux aux couleurs solaires et flamboyantes qui nous font entrer dans la pleine lumière de son imaginaire. Les toiles irradient sur les murs et génèrent des vibrations qui dialoguent avec les grès de Marie-Rose Gutleben ou les pièces en céramique de Dominique Stutz. Cette dernière joue avec des éboulis de couleur qui débordent joyeusement ses créations qui ont partie liée avec le règne végétal ou animal dont elle s’inspire.
Ines Hildur laisse libre cours à l’imprévisible qui s’invite dans ses tableaux. L’inconscient y affleure et découpe des brèches lumineuses, des papiers encollés apparaissent subrepticement comme autant de traces d’un passé enfoui dans les strates d’un temps suspendu. Constance de Maistre laisse également la main au hasard, elle joue des contrastes de couleur, influencée par Rothko ou Poliakoff. Ses compositions se lisent telle une écriture immédiate qui transcende le visible.
Quant à Rob Van Veggel, ses arbres peints sur papier, nous permettent d’appréhender notre cosmicité et de renouer avec notre âme végétale.
Nul doute que la boulangerie d’antan a trouvé une nouvelle vie, les bocaux en verre emplis de dragées vertes ou roses écrivent en pointillé cette belle aventure, ils offrent des contrepoints de couleur dans la magnificence de ce lieu d’exception.

Françoise Urban-Menninger

Portfolio

Copyright e-litterature.net
toute reproduction ne peut se faire sans l'autorisation de l'auteur de la Note ET lien avec Exigence: Littérature

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


©e-litterature.net - ACCUEIL