Lydie Salvayre
Antonia Pozzi
Petros Markaris
Jean-François Blavin
Elisabeth von Arnim
Christian Bobin
poésie Albanaise Anthologie
Léda Mansour
Denis Emorine
Jérôme Garcin

23 ans !

Accueil > LITTERATURE > Les doléances du fossoyeur - E. Roïdis

Les doléances du fossoyeur - E. Roïdis

Editions Héros-Limite, 2022 - traduction : Pascal Neveu

dimanche 1er janvier 2023 par penvins

Pour imprimer


Maudite soit la politique dit-il.

Au XIXe siècle la Grèce petit à petit se libère, mais elle reste sous la surveillance des grandes puissances. Avec Georges1er continue de se développer une fonction publique pléthorique où les postes sont attribués non par concours mais par protection. Comme dans la plupart des pays du monde (France ou États-Unis par exemple) au XIXe siècle, ces postes n’étaient pas accessibles par concours, mais par protection. Wikipedia

C’est dans ce contexte que le narrateur de ce petit récit raconte comment il retrouve Argiris Zomas devenu miséreux pour avoir cru aux promesses d’un candidat à la députation. Zomas a dû finalement se contenter d’un emploi de fossoyeur.

Argiris Zomas « Maudîte soit la politique »

Il raconte Syros son île, sa femme, enlaidie de 8 grossesses (la dernière : des jumelles) parle du colonel ancien ingénieur des ponts et chaussés qui était venu faire campagne pour la députation et l’avait enrôlé en lui faisant mille et une promesses. Pour faire gagner celui qui leur a tant promis, la femme de Zomas ira même jusqu’à se laisser embrasser par un chef du parti opposé lui promettant davantage encore !
Le colonel entre les deux tours lui fait acheter des actions des Chemins de fer, souvenir douloureux pour Roïdis qui lui-même y perdit sa fortune.
Quand le colonel gagne avec 9 voix d’avance, Zomas les attribue aux siens, mais le député tarde à montrer la moindre reconnaissance.
A Athènes Zomas n’est plus d’aucune utilité pour le colonel (à la différence de ceux restés à Syros dont il a besoin pour son influence) il faudra que Argiris se mette en colère pour que le colonel se dépêche de lui trouver un emploi qui s’avère être celui de fossoyeur
Les enfants de Zomas meurent les uns après les autres - Petros le dernier garçon est mobilisé pour la guerre en Thessalie où il mourra.
Quant à la dernière fille le colonel lui trouvera un fiancé (qui ne lui plaît pas mais la pauvreté et la boulangerie dont le prétendant a hérité la conduiront à accepter).
La fille est enlevée et prostituée par Maïdanos, lui-même protégé par le député de Syros, la corruption est sans limites.

Sur le bandeau de ce petit livre on lit Maudite soit la politique, Roïdis répond ainsi à la situation de la Grèce en cours de démocratisation sous le joug des puissances autoproclamées « protectrices » ; une Grèce à peine sortie de quatre siècles de domination ottomane et qui a gardé les réflexes communautaires. Mais dans un système peu stable, la tentation de la corruption est d’autant plus présente que les garde-fous n’ont pas encore été mis en place, on voit bien à quel point la tentation reste forte dans les démocraties modernes, il faut du temps pour que des règles claires s’imposent à tous, il faut nous dit Roïdis que le peuple devienne moins naïf, qu’il apprenne à ne pas se laisser manipuler.

Il y a dans ce texte une grande amertume comme si la situation était indépassable. Mais en même temps de raconter cette histoire met en garde contre la démagogie des politiciens de tout temps et de tout lieu.
Le récit est accompagné de gravures de Michéa Jacobi

Cette nouvelle traduction sera l’occasion qui vous fera encore lire la si riche littérature grecque moderne.

voir aussi



Livres du même auteur
et autres lectures...

Copyright e-litterature.net
toute reproduction ne peut se faire sans l'autorisation de l'auteur de la Note ET lien avec Exigence: Littérature

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


©e-litterature.net - ACCUEIL