Sonia Elvireanu
Jean-Marie Rouart
Cyril Anton
Valery Zabdyr
Amin Maalouf
Akira Mizubayashi
Valentina Casadei
Agnès Desarthe
Caroline Deyns
Jean Louis Debré

23 ans !

Accueil > LITTERATURE > Brèves de lecture > Les corbeaux de la mi-automne : Une enquête du mandarin Tân - (...)

Les corbeaux de la mi-automne : Une enquête du mandarin Tân - Tran-Nhut
samedi 15 septembre 2012 par Jean-François Ponge

Pour imprimer


Philippe Picquier, 2011, 420 pp.

Poursuivant la série des « Enquêtes du mandarin Tân », Than-Van Tran-Nhut nous plonge dans l’atmosphère trouble qui accompagne le déclin de l’empire vietnamien, au début du 17ème siècle. Un jeune garçon est retrouvé noyé le lendemain de la fête de la mi-automne, où les enfants sont laissés sans surveillance tant est grande l’agitation de la population. Peu de temps après les statues divines et les toilettes des deux temples bouddhistes et taoïstes sont vandalisées. Ces deux affaires, qui a priori n’ont rien à voir entre elles, vont mobiliser les efforts du mandarin Tân et de ses aides, le lettré Dinh et le sbire Khoa, tous deux dotés de pouvoirs hors du commun : l’un est capable de mémoriser dans ses moindes détails un document aperçu quelques secondes seulement, l’autre est doté d’un sens olfactif lui permettant de rivaliser avec nos tests ADN les plus sophistiqués. Une enquête apparemment banale, qui va pourtant déboucher sur une chasse au trésor, révélant les sombres desseins politiques de dignitaires avides de pouvoir et de lucre. Abondamment documenté (un bravo pour les notes historiques en fin d’ouvrage), ce « polar » historique se lit d’une traite, tout en nous ouvrant l’esprit vers des pans méconnus de l’histoire de l’Asie du Sud-Est. La description des « paysages olfactifs » perçus par le sbire Khoa est un morceau d’anthologie, que n’aurait pas renié l’auteur du « Parfum »...

Copyright e-litterature.net
toute reproduction ne peut se faire sans l'autorisation de l'auteur de la Note ET lien avec Exigence: Littérature

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


©e-litterature.net - ACCUEIL