18 ans !





Accueil > LITTERATURE > La 5e femme - Henning Mankell

La 5e femme - Henning Mankell
samedi 6 octobre 2012 par Meleze

Editions du Seuil Paris 2000 Editions point Villeneuve d’Ascq 2011.

C’est une enquête du célèbre Wallander.
En effet depuis 12 ans Wallander a été rendu célèbre par la télévision. Il est incarné par l’acteur Krister Henriksson. Les droits d’auteur ont été acquis par la BBC qui a produit 13 épisodes en 2009 et qui continue avec des séries 2 puis 3.

L’art de Mankell est de vous faire entrer dans le personnage de l’enquêteur jusqu’à ce que vous vous mettiez vous-même en tant que lecteur à anticiper le développement de l’enquête.

Mankell est comme le Français Didier Daeninckx, qui utilise l’arrière-fond de la guerre d’Algérie pour y positionner ses enquêtes. Mankell de même utilise des passages de l’histoire réelle de la Suède pour y positionner l’enquête la « 5° femme » ce qui lui permet de donner son opinion sur les choix passés de son pays et sur son évolution. En l’occurrence il s’agit du fait que les Suédois ont fourni un grand nombre de mercenaires aux guerres civiles africaines qui ont suivi l’indépendance des années 1960. Plusieurs passages du livre sont consacrés à l’exposé objectif de ce problème.

Mais ce n’est pas le principal. Le plus intéressant c’est que Mankell construit une image de la police très intéressante pour la situation de la France aujourd’hui. De même que l’enquête est basée sur un contexte historique, la police décrite dans la « 5° femme » travaille dans un contexte social dont elle est partie prenante. Elle doit se soucier de la garde des enfants, des collaborateurs et collaboratrices qui travaillent même le week-end. Elle se soucie aussi de la solitude, du mariage, des divorces et de l’homosexualité. Et enfin la police de Mankell se soucie de sa réputation. Acquérir une bonne réputation est essentiel pour résister à la montée de la criminalité qui pousse les citoyens à s’auto organiser pour se venger des meurtres qui se sont produits. La police nationale est en confrontation avec le droit de créer des milices et doit prouver qu’elle a un plus grand souci et de la justice et de l’intérêt général.

Inutile de dire que le héros Wallander est le pilier de cette tâche.

La communication naturelle de la police dans son enquête se fait par voie de presse. Par voie de presse l’enquêteur est en communication avec les criminels. Cette conception a surement ses limites. Elle tend à privilégier les crimes répétitifs et les enquêtes longues sur les crimes anciens non résolus. Toute la littérature policière est ainsi influencée par le sensationnel succès d’Ellroy en 1987 avec le dahlia noir. La répétition du crime consiste en un langage que le criminel veut avoir avec la société et qui privilégie une signature associant des meurtres entre eux. Le lecteur suit alors les rebondissements que le dialogue avec les journalistes fait subir à l’enquête. La réputation de la police, sa solidarité de corps indépendant des sexes et des races de ceux qui la composent, son intégration dans la société en découle.

A bien des égards c’est la police qui sauve la société moderne de la désintégration.

Cela se retrouve aussi dans l’édition. Mankell est un de ces écrivains qui rendent sans cesse hommage au livre. Son commissaire de police, s’il n’a pas le temps de lire, trouve à plusieurs reprises dans les livres la solution de ses problèmes L’éditeur lui rend hommage avec un format spécial 8 X 12 en papier bible ultrafin sur près de 1000 pages au format paysage. L’enquête policière comme le livre sont des objets qui appartiennent de droit à l’anthropologie, Mankell lui-même vivant en Afrique a une assez grande culture en anthropologie et se rapproche ainsi d’un 3e auteur de romans policiers Tony Hillerman, souhaitons que cette discipline réussira à gagner en crédibilité en dehors de l’université et de l’étude des sociétés primitives pour s’intéresser à tous les aspects de la vie moderne.

Mélèze.

Messages

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


©e-litterature.net - ACCUEIL