Robert Giroux
Marc Villemain
Muriel Barbery
William Butler Yeats
Arthur Rimbaud
Franck Bouysse
Michel Houellebecq
Georges-André Quiniou
Michel Houellebecq
Delphine De Vigan

18 ans !




Accueil > LITTERATURE > Beauté fatale de Mona Chollet

Beauté fatale de Mona Chollet

Les nouveaux visages d’une aliénation féminine paru avec le label "Zones" aux Editions La Découverte

dimanche 9 décembre 2012 par Françoise Urban-Menninger

Journaliste au Monde diplomatique et co-animatrice du site Peripheries.com, Mona Chollet s’attaque dans cet ouvrage aux mythes d’une féminité dont la vision se réduit aujourd’hui selon elle "à une poignée de clichés mièvres et conformistes".

"L’omniprésence de modèles inatteignables enferme bon nombre de femmes dans la haine d’elles-mêmes", écrit Mona Chollet et de développer son propos en dénonçant la soumission des femmes aux jugements extérieurs qui consistent à les condamner à réussir sur tous les plans : professionnels, familiaux... tout en restant une femme désirable, autrement dit un objet de consommation ! Car la femme se doit de renvoyer à la société l’image que cette dernière attend d’elle, de ce fait il n’y a plus ou très peu de place pour son propre bien-être. En effet même les loisirs ou les soins cosmétiques répondent à des normes préétablies ou à des diktats qui visent à façonner les corps plutôt qu’à les libérer.

Et Mona Chollet de nous ouvrir les yeux tout au long de ce livre particulièrement bien documenté. Nous y apprenons par exemple que la "féministe" Elisabeth Badinter qui juge "les représentations publicitaires inoffensives" est l’actionnaire principale de Publicis, troisième groupe mondial de publicité ! De quoi nous laisser bien songeuses...

Et Mona Chollet de dénoncer plus loin l’image même de "la femme française" promue au rang de "trésor national" telle une marque déposée et qui, en tant que telle, est devenue un label de qualité relayé par les géants du luxe français.

Le poids des images, à n’en pas douter, génère une tyrannie qui règne sur les corps et les esprits leur imposant un carcan où le paraître l’emporte sur l’être.

Aux femmes, aux féministes d’exercer leur vigilance dans tous les domaines, non seulement socio-économiques ou juridiques où domine la pensée masculine mais également dans leur quotidien où les gestes, les paroles, la façon de s’habiller obéissent à des codes dont elles n’ont pas toujours conscience tant ils sont ancrés dans les habitudes. Aux femmes donc de les décrypter et de chercher derrière les stéréotypes leur véritable identité, voire leur entité. Mona Chollet en balayant les idées reçues ouvre la voie à un féminisme éclairé où il appartient à chacune de devenir tout simplement celle qu’elle est !

Françoise Urban-Menninger

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


©e-litterature.net - ACCUEIL