Jean-Marie Rouart
Cyril Anton
Valery Zabdyr
Amin Maalouf
Akira Mizubayashi
Valentina Casadei
Agnès Desarthe
Caroline Deyns
Jean Louis Debré
Agnès Desarthe

23 ans !

Accueil > LITTERATURE > Brèves de lecture > Le voleur de temps - Tony Hillerman

Le voleur de temps - Tony Hillerman
samedi 9 mars 2013 par Jean-François Ponge

Pour imprimer


Rivages (collection Rivages Noir), 2003, 344 pp., traduction de Danièle et Pierre Bondil

Une civilisation a précédé le peuple navajo dans les canyons du Colorado et quelques états limitrophes. Les anasazis, mystérieusement disparus aux alentours de ce que nous appelons le « Moyen-Âge », ont laissé de nombreux vestiges, dont des poteries qui servaient, pour les plus belles, de monnaie d’échange. Tel est le cadre de l’enquête que vont mener en parallèle le lieutenant Joe Leaphorn, qui s’apprête à prendre une retraite bien méritée, et le jeune Jim Chee.

Tous deux appartiennent à la police tribale navajo, mais Joe enquête sur la disparition d’une célèbre archéologue, Eleanor Friedman-Bernal, spécialiste des poteries anasazis, alors que Jim s’intéresse juste au vol de deux véhicules utilitaires appartenant à la réserve indienne. Le jeune et le vieux vont se retrouver plongés dans une sombre histoire où universitaires et collectionneurs se disputent à l’envi les précieux vestiges de cette civilisation disparue. Et l’amour s’en mêle, comme de bien entendu. Dans la lignée des précédentes aventures du lieutenant Leaphorn (« Dieu-qui-parle », « Coyote attend » et bien d’autres), nous voilà entraînés dans un polar intense, truffé de références ethniques, déchiffrables grâce à un glossaire en fin d’ouvrage. Une réussite...

Copyright e-litterature.net
toute reproduction ne peut se faire sans l'autorisation de l'auteur de la Note ET lien avec Exigence: Littérature

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


©e-litterature.net - ACCUEIL