« Pensées en désuétude de Fanny Cosi : un (...)" />
Nâzim Hikmet
Charles Sitzenstuhl
Toni Morrison
Christian Dedet
Georges Bernard Shaw
Régis  Debray
Albert Camus
Virginie Symaniec
Emir Rodriguez Monegal
Jorge Luis Borges

19 ans !




Accueil > Vos Travaux > Pensées en désuétude - Fanny Cosi

Pensées en désuétude - Fanny Cosi
mardi 7 janvier 2014 par Pascal Mindié

Pour imprimer


« Pensées en désuétude de Fanny Cosi : un nouveau Nouveau roman »

Chroniqué par le spécialiste en littérature française de Côte d’Ivoire, Pascal Mindié

AFRIQUE : Note de lecture portant sur les fragments des Pensées en désuétude de l’écrivaine française contemporaine FANNY COSI

Couverture créative de Pensées en désuétude réalisée à plusieurs mains, three-free : Flo Soltar, artiste et photographe de La Rochelle/France pour le motif initial de la danse de la Femme ; Mohamed Miniaoui, infographiste à Sousse, en Tunisie ; design finalisé par Z. O. de Morocco.

Lien à consulter :

http://www.edilivre.com/pensees-en-desuetude.html (EXTRAIT en ligne)

A propos de l’auteur de la chronique, en Afrique : Pascal Mindié

JE SUIS MAÎTRE DE CONFÉRENCES A L’UNIVERSITÉ DE BOUAKÉ SITUEE EN CÔTE D’IVOIRE ET RESPONSABLE DE L’UNITÉ PÉDAGOGIQUE DU ROMAN FRANÇAIS DANS CETTE MÊME UNIVERSITE QUI CONSISTE EN :

 Histoire de la littéraire française du Moyen-âge au XXe siècle (Cours magistraux Licence1, Licence2, Licence3)

 Roman français du Moyen-âge au XXe siècle (Cours Magistraux Licence1, Licence2, Licence3)

 L’esthétique subversive dans le roman français contemporain (Séminaire Master1)

 Le Nouveau -Roman (Séminaire Master1)

 Littérarité des Paralittératures (Séminaire Master1)

 Métissage et hybridation dans l’écriture romanesque (Master 1)

 La carnavalisation dans l’écriture romanesque (Séminaire Master2)

 Roman et dialogue interculturel : la problématique de l’altérité dans le roman français (Séminaire Master2)

Entre autres …

Parmi les autres éminents professeurs de l’Université de Côte d’Ivoire, tous en toge

L’enseignant-chercheur ivoirien, Pascal Mindié est en costume bleu & chemise rose







Création à l’initiative de l’artiste en herbe, Zaho (Afrique du Nord)



Le nouveau Nouveau Roman avec l’écrivaine française, Fanny Cosi

Par le chercheur de Côte d’Ivoire, Pascal Mindié, dont la spécialisation intitiale porte sur l’écrivain français de toute éternité de la première moitié du 20ème Siècle, Louis-Ferdinand Céline

Je pèse bien mes mots qui désignent et caractérisent l'appellation de Pensées en désuétude rédigé par Fanny Cosi (éd. Edilivre, Paris : 2010)… nommant ainsi ce texte « monumental », je me souviens des mots de T.Todorov et de Maurice Blanchot. En effet, du point de vue de Todorov, «Persister à s'occuper des genres peut paraître de nos jours un passe-temps oiseux sinon anachronique. Chacun sait qu'il en existait, ballades, odes et sonnets, tragédies et comédies, du bon temps des classiques; mais aujourd'hui? Même les genres du XIXe siècle, qui ne sont pourtant plus tout à fait des genres à nos yeux, poésie, roman, semblent se désagréger, tout au moins dans la littérature qui compte». M. Blanchot, parlant d'Hermann Broch, dit qu'«il (Broch) a subi, comme bien d'autres écrivains de notre temps, cette pression impétueuse de la littérature qui ne souffre plus la distinction des genres et veut briser les limites» (Cf. T. Todorov, La notion de littérature, Paris, Seuils, 1987, p.27).

Fanny Cosi est une part renouvelée de Broch, voire une «zBroch» contemporaine, avec ce récit carnavalesque et postmoderne, consacrant la mort du récit de type traditionnel et mimétique. Ce texte est une autre preuve que nous sommes entrés dans une nouvelle ère romanesque, qui se situe au-delà du nouveau-roman classique, celui des Michel Butor, Alain-Robbe Grillet, Nathalie Sarraute, etc. Avec elle, nous entrons dans l'ère du nouveau Nouveau Roman. Le débridement du langage et le dévergondage textuel que l’auteure pratique rappelle L'Inceste de Christine Angot. Pensées en désuétude me paraît une interrogation sur l'être même de la littérature. Seul importe chez Fanny Cosi le livre tel qu'il est, loin des genres, en dehors des rubriques, prose, poésie, roman, témoignage, (…). Il est un roman-livre, parce qu'évidemment, ce livre n'appartient pas à un genre, ni à une forme littéraire et artistique quelconque; il relève simplement de la seule littérature par le fait que les frontières génériques et les masques sont tombés, les genres se sont dissipés et évaporés pour que la littérature s'affirme.

Avec l’écrivaine Fanny Cosi, le monde littéraire redécouvre la pensée de Gustave Flaubert qui, parlant du style, exprimait son désir de voir un livre sur rien, lorsqu'il écrit: «Ce qui me semble beau, ce que je voudrais faire, c’est un livre sur rien, un livre sans attache extérieure, qui se tiendrait de lui-même par la force interne de son style, comme la terre sans être soutenue se tient dans l’air, un livre qui n’aurait presque pas de sujet, ou du moins où le sujet serait presque invisible, si cela se peut» (Gustave Flaubert repris par Henri Godard dans Le roman modes d’emploi, Paris, Gallimard, Coll., «Folio essais», 2006, p.15).

Un travail est à prévoir sur l’écrivaine française, Fanny Cosi avec l’un de mes étudiants niveau master (Afrique de l’Ouest).





Suivant la vague d’inspiration de M M d’Afrique du Nord ~ songeant à la chaleur torride perlant en Afrique



© : M M (Afrique du Nord)



Mandela est mort mais le racisme n'est pas mort



Joignant le geste fort aux Pensées °° : qui est cette Stéphanie… Fanny Cosi… cette auteure à l’identité hybride ?

Autant de questions, chers lecteurs, où vous trouverez réponse par vous-même en suivant le fil d’actualité de la page suivante : https://www.facebook.com/pages/-St%C3%A9phanie-Michineau-Ecrivain-Chercheur-/212361018850060?fref=ts



Copyright e-litterature.net
toute reproduction ne peut se faire sans l'autorisation de l'auteur de la Note ET lien avec Exigence: Littérature

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


©e-litterature.net - ACCUEIL