Jean-Marie Rouart
Cyril Anton
Valery Zabdyr
Amin Maalouf
Akira Mizubayashi
Valentina Casadei
Agnès Desarthe
Caroline Deyns
Jean Louis Debré
Agnès Desarthe

23 ans !

Accueil > LITTERATURE > Brèves de lecture > Une soirée au Caire - Robert Solé

Une soirée au Caire - Robert Solé
dimanche 13 avril 2014 par Jean-François Ponge

Pour imprimer


Points (collection Les grands romans), 2011, 218 pp.

Charles Batrakani, parti d’Égypte comme (presque) toute la famille quelques années après la crise de Suez de 1956, vient visiter sa tante Dina, restée au pays contre vents et marées dans la vaste demeure familiale d’Héliopolis. Au cours d’une soirée, les souvenirs vont défiler, alimentés par le trouble causé chez le narrateur par cette femme, très belle, qui a chaviré le cœur de plus d’un homme dans le microcosme cairote. Au fil des cahiers rédigés par Michel, l’oncle et parrain, et poursuivis après sa mort par le narrateur lui-même, c’est presque un siècle de l’histoire contemporaine de l’Égypte qui va défiler sous nos yeux. Dans une langue raffinée, Robert Solé décrit les rapports complexes qui s’établissent entre les membres d’une même diaspora, aux parcours divergents mais toujours habités par le sentiment d’appartenir à une même famille, au-delà des barrières de la langue et des inimitiés qui se tissent au fil du temps. Une fine analyse psychologique, une belle leçon d’humanité, et un art de raconter qui nous rend attachants même les personnages les plus secondaires. Écrit juste avant la révolution du 25 janvier, "Une soirée au Caire" nous éclaire sur une Égypte loin, très loin des clichés touristiques, un creuset culturel unique au monde…

Copyright e-litterature.net
toute reproduction ne peut se faire sans l'autorisation de l'auteur de la Note ET lien avec Exigence: Littérature

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


©e-litterature.net - ACCUEIL