Jean-Marie Rouart
Cyril Anton
Valery Zabdyr
Amin Maalouf
Akira Mizubayashi
Valentina Casadei
Agnès Desarthe
Caroline Deyns
Jean Louis Debré
Agnès Desarthe

23 ans !

Accueil > LITTERATURE > Brèves de lecture > Je reviendrai avec la pluie - Takuji Ichikawa

Je reviendrai avec la pluie - Takuji Ichikawa
jeudi 12 mars 2015 par Jean-François Ponge

Pour imprimer


J’ai Lu, 2014, 318 pp. traduction de Mathilde Bouhon

Un amour peut-il être éternel ? Si l’on aime très fort, mais vraiment très fort quelqu’un, l’être aimé peut-il revenir sur terre après sa mort ? Oui, nous assure Takui Ichikawa dans ce merveilleux roman au charme indicible. Merveilleux, c’est le mot, puisque nous voilà en face d’une résurrection, celle de Mio, morte dans la fleur de sa jeunesse. Un an plus tard, son mari, Takumi, qui élève seul tant bien que mal leur fils Yûji âgé de cinq ans, la découvre bien vivante, accroupie devant la porte n° 5. Elle ne se souvient de rien et va devoir tout réinventer, retrouver les gestes du quotidien, et l’amour, celui que n’ont cessé de lui porter son fils et son mari. Le temps de la saison des pluies. Au-delà de cette envolée vers un monde où réel et merveilleux se mêlent inextricablement, la description des petits gestes du quotidien, ces mille et une attentions qui font que des êtres se lient et entrent en phase pour une vie commune, font toute la richesse de ce roman, inclassable mais terriblement attachant. Remarquablement traduit, il ravira tant les amateurs de romans psychologiques que de science-fiction (version mangas). Laissez-vous charmer par sa fraîcheur et sa finesse, et savourez votre bonheur…

Copyright e-litterature.net
toute reproduction ne peut se faire sans l'autorisation de l'auteur de la Note ET lien avec Exigence: Littérature

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


©e-litterature.net - ACCUEIL