Amélie Nothomb
Franck Bouysse
Tristan Corbière
Dido Sotiriou
Daniel Cohen
François Cheng
Jacques Ferrandez
Jorge Semprun
Chantal Robillard
 Nimrod

20 ans !




Accueil > LITTERATURE > Petites éditions > L’Insurrection Poétique !

L’Insurrection Poétique !

Recueil de poèmes publié par l’Académie rhénane

mercredi 8 avril 2015 par Françoise Urban-Menninger

Pour imprimer


L’Académie rhénane (anciennement Académie des Marches de l’Est) fut fondée en 1950 par un groupe d’étudiants strasbourgeois autour d’André Paul Weber, futur vice-président du Conseil général du Haut-Rhin. En 1990, le bâtonnier Lucien Baumann lui conférait un nouvel essor. Poète, fabuliste, auteur de milliers de vers, Lucien Baumann créait le Récital de Poésie de Strasbourg qui s’inscrivait alors dans le Temps de Lire. Aujourd’hui ce récital emblématique se perpétue dans le cadre du Printemps des Poètes.

L’Académie rhénane dirigée par Fernand Buchheit est actuellement présidée par Jean-Marie Vetter, elle compte dans ses rangs bon nombre de personnalités issues du monde scientifique, artistique, économique mais également littéraire.
Le récital de poésie permet chaque année de mettre en lumière les oeuvres des auteurs, membres de cette académie.
Cette année huit poètes ont interprété leurs textes sur le thème de L’Insurrection Poétique. C’est à cette occasion que l’Académie rhénane a publié, pour la deuxième année consécutive, un recueil des poèmes lus lors de cet événement, illustré par deux photographes, Geneviève Boutry et Claude Menninger.
Dans cet ouvrage, on retrouve avec grand plaisir les textes vibrants d’émotion de Jacques-Henri Caillaud, ceux empreints de finesse et de délicatesse de Martine Blanché, les vers teintés de nostalgie de Julie Carpentier, ceux emplis de révolte tonitruante d’Emmanuel Honegger, les chants bouleversants de Joan Ott dédiés à Berlin ou aux années 60 et 70, les textes lumineux et étoilés de Chantal Robillard consacrés à Saint-Exupéry et aux premiers courriers, les magnifiques poèmes de Pierre Zehnacker qui nous offre indéniablement le mot de la fin mais aussi celui du commencement et peut-être bien celui de tous les recommencements :

"Nous sommes la fin
nous sommes le commencement
amants de la beauté
nous sommes l’éternité".

Françoise Urban-Menninger

Copyright e-litterature.net
toute reproduction ne peut se faire sans l'autorisation de l'auteur de la Note ET lien avec Exigence: Littérature

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


©e-litterature.net - ACCUEIL