18 ans !


La refonte du site entraîne quelques disfonctionnements temporaires dont nous vous prions de bien vouloir nous excuser.



Accueil > LITTERATURE > Hôpital Cendrillon - Chantal Robillard

Hôpital Cendrillon - Chantal Robillard

Roman par nouvelles paru aux Editions du GREF, Canada

jeudi 8 octobre 2015 par Françoise Urban-Menninger

Le Groupe de Recherche en Etudes Francophones de Toronto vient de publier "Hôpital Cendrillon" de Chantal Robillard, un vrai bijou littéraire taillé dans une eau pure où le savoir et la saveur retrouvent leur sens premier. Un petit chef-d’oeuvre dont chacun pourra se délecter sans modération !

Chantal Robillard qui a été longtemps conseillère pour le livre, se consacre désormais à l’écriture et l’ouvrage qu’elle vient de faire paraître s’inspire fort certainement de ses nombreuses expériences de lectures publiques.
Car c’est dans le cadre d’unejournée culture à l’hôpital que deux intervenants viennent lire en musique des textes à des malades.
L’on passe d’un service à l’autre, de la chirurgie infantile à la gynécologie, sans oublier la traumatologie, réalisant ainsi une journée marathon lecture entrecoupée par les commentaires des deux intervenants quant à cette aventure peu ordinaire.

Chaque lecture est choisie en fonction du public qui l’écoutera. C’est ainsi que "La Place-aux-sabots" où le son et la prononciation ont leur importance, sera dédiée au service ORL. L’humour, on l’a compris, fait partie de ce jeu où le personnage de Cendrillon et son petit soulier, voire son escarpin, son chausson ou sa pantoufle, n’auront de cesse de nous accompagner et de nous transporter d’une nouvelle à l’autre.

Cucendrine, Cenerentola, Cendrine...surgissent tour à tour dans ce bal chatoyant où, derrière les mots, les fées, allègrement, nous font signe.
Car c’est à un ravissement linguistique que Chantal Robillard nous convie, la couverture joliment illustrée par la Cendrillon aux guenilles qu’Arthur Rackham avait conçue pour l’ouvrage de Charles Perrault publié en 1919 chez Hachette, donne d’emblée le ton et nous fait entrer de plain-pied dans l’univers des contes et de l’imaginaire.

Les images et les mots s’enlacent, s’entrelacent, s’interpellent d’un texte à l’autre à l’instar d’une navette sur un métier à tisser dont la trame aurait partie liée avec les réminiscences de l’enfance...La poésie y égrène ses perles de verre vert et sans en avoir l’air, l’ on se retrouve embarqués à Venise...
A lire et à relire, ce livre remarquable, émaillé de fines trouvailles qui telles des pierres précieuses redonnent sens et couleur aux mots qui nous font et nous défont dans cette langue qui parle en nous et nous met au monde...
Et Chantal Robillard de parachever son oeuvre en nous offrant une dernière image, celle d’un chausson vert traîné par le pied gauche (cela porte bonheur) de l’un des jeunes lecteurs et qu’il nous appartiendra d’enfiler pour poursuivre la quête pleine de fantaisie de cette Cendrillon qui court toujours dans les labyrinthes de notre mémoire...

Françoise Urban-Menninger

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


©e-litterature.net - ACCUEIL