Jean-Marie Rouart
Cyril Anton
Valery Zabdyr
Amin Maalouf
Akira Mizubayashi
Valentina Casadei
Agnès Desarthe
Caroline Deyns
Jean Louis Debré
Agnès Desarthe

23 ans !

Accueil > LITTERATURE > Brèves de lecture > Un dernier verre avant la guerre - Dennis Lehane

Un dernier verre avant la guerre - Dennis Lehane
vendredi 20 novembre 2015 par Jean-François Ponge

Pour imprimer


Payot & Rivages, collection Rivages Noir, 2001, 343 pp., traduction de Mona de Pracontal

Des coups comme s’il en pleuvait, de la mitraille à gogo, des photos compromettantes qui disparaissent, des politiciens corrompus et des bons qui ne valent pas mieux que les méchants. L’univers de Denis Lehane est noir, très noir, comme au bon vieux temps d’un David Goodis, que les amateurs du genre reconnaîtront. On retrouve ici les héros désenchantés d’une Amérique qui ne cesse de noyer son puritanisme dans l’alcool, la drogue, les amours illicites (ici la pédophilie) et surtout, surtout, l’amour des… armes à feu. La figure du père est omniprésente. Héros ? Tortionnaire ? Patrick Kenzie, détective privé de son état, n’en finit pas de laver sa mémoire en se lançant d’une façon désespérée dans l’action en compagnie de son associée, Angie Gennaro. De nombreux personnages, représentant les multiples strates de la société bostonienne, émaillent le récit, qui s’attache à décrire les aspects les plus cachés et les moins reluisants d’une Nouvelle-Angleterre tiraillée entre l’arrogance de sa classe dirigeante et les turpitudes de ses bas-fonds. Un bijou, pour ceux et celles que n’effraie pas la description minutieuse de la face sombre de l’âme humaine…

Copyright e-litterature.net
toute reproduction ne peut se faire sans l'autorisation de l'auteur de la Note ET lien avec Exigence: Littérature

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


©e-litterature.net - ACCUEIL