Amélie Nothomb
Franck Bouysse
Tristan Corbière
Dido Sotiriou
Daniel Cohen
François Cheng
Jacques Ferrandez
Jorge Semprun
Chantal Robillard
 Nimrod

20 ans !




Accueil > LITTERATURE > Brèves de lecture > Un regard sur l’épaule - Isabelle Poncet-Rimaud

Un regard sur l’épaule - Isabelle Poncet-Rimaud

Anthologie poétique bilingue franco-roumaine parue chez Ars Longa

dimanche 3 janvier 2016 par Françoise Urban-Menninger

Pour imprimer


Isabelle Poncet-Rimaud nous revient avec un recueil de poèmes choisis parmi ses différentes publications parues entre 1985 et 2013. Des inédits complètent cet ensemble traduit et préfacé avec intelligence et finesse par Christian Tamas.

On retrouve avec une certaine émotion quelques poèmes des tout premiers livres d’Isabelle Poncet-Rimaud tirés de "Bord à bord", "Les pays d’être", "Les chairs de l’aube", "Terre d’envol", "Au nu de la parole", "Dans la sève du rien", "Marche en la demeure"...Autant de titres singuliers qui évoquent d’emblée cette quête de soi qui anime, comme l’énonce fort bien Christian Tamas, un parcours existentiel simple et naturel.

Les mots sont limpides, ils coulent de cette source pure et vive où Isabelle semble tremper sa plume et son âme. "Je m’ouvre de toi/ herbe souple, terre heureuse d’amour/ racine baignée de sa source", nous chante-t-elle en ajoutant sur le ton de l’aparté :" Je m’ouvre de nous/ et te donne ce vent, qui dans l’arbre,/ me rapporte ta force et nos splendeurs".

Poésie de la grâce innée, de l’apesanteur et de l’enchantement, Un regard sur
l’épaule
nous convie à une véritable fête des sens et de l’âme qui vibrent à l’unisson. Mais derrière l’apparente légèreté du monde, Isabelle Poncet-Rimaud nous laisse entrevoir "l’infime des choses" et "l’or des blessures".

Dans les derniers poèmes jusque-là inédits, l’auteure nous offre des images fulgurantes de magnificence qui nous font signe depuis cet autre côté des mots où "Elle se sent taillée à cru/ sous le couteau des mémoires".

C’est bien cette lumière-là qui nous éclaire et donne sens à notre propre quête. Isabelle Poncet-Rimaud nous entraîne sur ce chemin de l’être et nous invite à nous poser ces questions essentielles qui n’ont d’autres réponses qu’en nous-mêmes :" Que murmureras-tu à l’oreille/ du sillon/ lorsque ta bouche deviendra/ champ aux racines de l’arbre/ nouvellement germé ?".

A nous de creuser le sillon de notre cheminement intérieur dans ce poème de l’être qui nous traverse et n’en finit pas de nous mettre au monde.

Françoise Urban-Menninger

Copyright e-litterature.net
toute reproduction ne peut se faire sans l'autorisation de l'auteur de la Note ET lien avec Exigence: Littérature

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


©e-litterature.net - ACCUEIL