David Diop
Amos Oz
Mariem Garaali Hadoussa
Jacqueline Lepaul
Pablo Neruda
Franck Bouysse
Philippe Sollers
Franck Bouysse
Robert Giroux
Marc Villemain

18 ans !




Accueil > LITTERATURE > Yves Carchon : « Le Cerbère du Canal »

Yves Carchon : « Le Cerbère du Canal »
dimanche 24 janvier 2016 par Jacques Lucchesi

Troisième opus des aventures du taciturne privé Paolo Fragoni, "Le Cerbère du Canal" est un polar finement élaboré qui chasse sur les territoires du fantastique

Longtemps, le roman policier a fait figure de sous-genre littéraire, à l’écart des grandes mutations romanesques du XXeme siècle. Les snobinards, lecteurs de Proust et de Joyce, le tenaient pour de la littérature commerciale tout juste bonne à distraire « le populo ». Ce n’était pas un compagnon digne de leurs bibliothèques. A l’examen, cette discrimination élitiste fond pourtant comme neige au soleil. D’abord parce qu’il n’y a jamais eu de tels cloisonnements en littérature. Il n’y a pas de grande et de petite littérature mais il y a, certainement, de bons et de mauvais romans. Et, en ce domaine, tout dépend de ce que l’auteur y apporte, qu’il s’appelle Maurice Leblanc ou Agatha Christie, Georges Simenon ou J K Chesterton. Certes, on ne peut guère, dans ce cadre-là, se débarrasser complètement de l’intrigue, des personnages et d’une chronologie plus ou moins linéaire. Mais une fois ces paramètres posés, tout y est à peu près possible.

Yves Carchon – puisque c’est lui qui nous occupe ici – est venu tardivement au « polar ». Il a commencé par écrire des romans lyriques (« Deux vies dans un vitrail »), des nouvelles (« L’envers du monde ») et des pièces de théâtre (« La cage ») – et c’est sans même parler de ses innombrables chroniques. C’est dire que c’est avec une conscience et des moyens indéniables d’écrivain qu’il a relevé ce nouveau défi. Pour bien ancrer cette expérience dans la durée, il a même créé un personnage-phare : le taciturne Paolo Fragoni, ex-limier de la police reconverti, l’âge venant, en détective privé. Deux premiers opus, particulièrement complexes et haletants, « Maudit blues » et « Le Testament des Muses », sont parus aux Presses Littéraires, respectivement en 2011 et 2012. Le principe de la trilogie n’eût donc pas été respecté sans ce « Cerbère du Canal », fin 2015, qu’il a choisi, cette fois, de publier aux jeunes éditions Aloès (dont il est le fondateur).
Si la vengeance, c’est bien connu, est un plat qui se mange froid, celle méthodiquement orchestrée par le serial-killer qu’Yves Carchon met en scène est particulièrement glacée. Car il s’agit pour lui de venger un ancêtre injustement condamné plus de trois siècles auparavant. Dès lors, les cadavres vont se succéder et s’enchainer comme les signes d’un macabre rébus. De quoi relancer la mécanique cérébrale du vieux Fragoni, lequel s’est trouvé une assistante de choc et de charme en la personne de la jeune Flora Zeller, scientifique surdouée qui possède, de surcroît, des facultés extralucides. L’enquête, menée sabre au clair, nous entraine dans la région du Laurageais (que l’auteur connaît comme sa poche), particulièrement sur les berges du Canal du Midi, ouvrage historique de Pierre-Paul Riquet au XVIIeme siècle et dont l’ombre plane sur tous les protagonistes de cette sombre histoire. Le dénouement – terrible comme il se doit – la fera basculer dans l’irrationnel le plus total, épilogue fantastique justifiant le titre de ce roman. Nous n’en dirons pas davantage afin que ses lecteurs – que nous espérons nombreux – en gardent toute l’appétence.

Le Cerbère du canal, Editions Aloès, 241 pages, 16 euros. www.editions aloès


Jacques LUCCHESI



Livres du même auteur
et autres lectures...

Copyright e-litterature.net
toute reproduction ne peut se faire sans l'autorisation de l'auteur de la Note ET lien avec Exigence: Littérature

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


©e-litterature.net - ACCUEIL