18 ans !


La refonte du site entraîne quelques disfonctionnements temporaires dont nous vous prions de bien vouloir nous excuser.



Accueil > L’ATELIER > The poetical three

The poetical three
mardi 10 janvier 2017 par Fanny Così

La poésie du° du haut

(4)du pont entre la Fance %l’Italie

Exercices à trous et C0ULEE de LAVES en B0RDd’ L£TN@

Bi°/(ethn°)graphie de la traductrice et poétesse italienne, amoureuse di bout d’ma(n)chette

des mots et des images, Berta FbbbC°r’vi

Au fil de la plume :

(4)en cascades

°= caractère petit

Dicke Berta _\zip

naquit en Toscane

bien que ses parents habitants de Belgique juste’ après avoir émigré en 63. Suite au décès de son père

en 80, elle prend la gave décis° deretourne’Rdans son pays d’origine’. C’est en 1983, fraichement licenciée, qu’elle f.0rce le bouchonquitte Liège (Belgique) avec sa mère et ses sœurs #bras ballants#

pour aller poursuivre ses études en Italie. Elle s’inscrit à la FAC’4 de «Langues et littératures étrangères» de Maceratà. Elle suit les cours du professeur emérite des UNIV’3 et président honoraire de l’UNIV’2 de Savoie, expert =dent poésie et de l’imaginaire, JB (J. BURG0T). C’est par ses quat’yeux qu’elle découvre des auteurs TEL$ :

Henri Michaux, Yves Bonnefoy et Saint-John Perse ETet récemment Co-

Lette sous un angle différent et d’après-études tendances1

 ; sa fille, son mari, son ami de l’£nfanceGI0

VANNY

, lui rendent hommage

Entretiens conduits par mes soins D4auditrice (libre) pour Univ de NANTES année d’agréga&Albayane Turc (entre autrestruc

age)Le MondeParis:

1/ StM : La suite de votre parcours, vous allez nous en retracer le chemin par vos mots si vous voulez bien, chère bellàBerta. Il me semble que vous aviez pièce close une thèse qui portait sur Jean Giono. Vous savez :~ : moi-mêmesu’is titulaire d’une thèse sur Colette et que les accoin-

tances entre les deux écrivains français de toute éternité sont nombreuses. On pourrait y voir comme thématiques communes : l’enfance, la nature et la sauvagerie m’attendent. J’attends votre réponse :

BC :

2/ StM : Vous venez de concocter récemment une superbe vidéo sur mes (Pensées en )désuétude(s)accessible par le biais suivant : que vous avez ranimé d’une nouvelle flamme par votre feu intérieur (sourire et pour reprendre le titre de de votre livre publié chez notre éditeur commun : Ealivre). J’aimerais savoir ce qui vous attire dans la poésie. Pourquoi choisir ce genre littéraire plutôt qu’un autre ?

BC :

3/ StM : Vous qui avez rédigé un article duo en italien et traduit en français (publication Italie/France) en analysant Pensées en désuétude à travers la mise en puzz’le du

courant littéraire du Nouveau Roman ; courant dont vous avez donné la leçon utile à vos élèves-étudiants à Bologne 0u je me suis moi-même rendue An

, trouvez-vous nvotre façon d’écriture très éloignée #de la mienne ? Pouvez-vous développer et argumenter votre point de vue pour nos lecteurs svT francophones et italiens (puisque l’un de vos camarades eût la bonne idée –ultime chance pr e.public de France)- payant-

jo, s’il vous plaît ?

BC :

4/ Après la forme, le fond bien sûr car l’un ne s’éclaire qu’en complétude avec l’autre, quels sujets abordez-vous ?

BC :

5/ Enfin, un regard vers l’avenir. Quels projets à vous souhaits

? Les rép0nses en clair (les c0ti<( )>sat° dvent ^etre @J0UR) s0nt access0irement éclaircies sur le j0urnal virtuel violette : Reflet des Arts en partenariat duetliste avN0s amis du C0rse m0nstrua

Un livre -1autre est d’actualité 2017 : janvier est le P0INT de d£part !du Vend’eé- -gobe :- :

Berta et sa gr0ze v0x servira de HT-Parleurs pr ns en parlere ! (<>)àvenir

H0M0L0GUE2017 AngoulèmeB--D







Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


©e-litterature.net - ACCUEIL