Bienvenue dans Adobe GoLive 6
Redécouvrez cette
Note de lecture:


Rouaud-Jeannet / Aller-Retour
de Frédéric-Yves Jeannet




Accueil du site > LITTERATURE > Brèves de lecture > Femmes hors normes de Barbara Polla
Imprimer

Femmes hors normes de Barbara Polla

Essai paru aux éditions Odile Jacob

lundi 3 avril 2017, par Françoise Urban-Menninger
Bookmark and Share
©e-litterature.net
Médecin, mère de quatre filles, politicienne, galeriste, aujourd’hui écrivaine, Barbara Polla se situe d’emblée dans la lignée des "Femmes hors normes" telles qu’elle les envisage dans son essai tout à fois singulier, novateur, lucide et percutant.

Les normes dictées par une société patriarcale ne sont autres que de "puissants carcans" dont il faut s’abstraire pour gagner en liberté ! Etre libre, nous dira l’auteure, c’est être véritablement soi-même et pouvoir ainsi accéder à ce qu’elle appelle "L’autonormie". Il ne s’agit pas d’être "hors la loi" mais bien "de se soustraire au pouvoir insidieux de l’entourage normatif moral".

Pour ce faire, il faut comme Socrate, apprendre à "se connaître soi-même" en passant par le nécessaire apprentissage de la solitude, voire de "l’être-seul" qui permettra l’échange avec autrui.

Cette philosophie, cet art de vivre, Barbara Polla l’a mis en pratique dans sa vie professionnelle, familiale, ses engagements politiques, culturels...Si l’auteure a renvoyé dans un premier temps l’image que la société attendait d’elle, elle a brisé ses chaînes dès qu’elle en a pris conscience. C’est ainsi que Barbara Polla n’a pas hésité à changer plusieurs fois de vie !

Devenir soi, afficher et affirmer ses choix, voilà non pas des mots d’ordre, car ils nous enfermeraient dans de nouvelles normes, il s’agit là tout simplement de promouvoir "ses propres normes" à l’instar d’Alexandra David-Néel.

Rebelle dès la naissance, voilà une manière d’être au monde et d’être soi et l’auteure de faire "l’éloge de la désobéissance" !

Tonique, plein d’humour, cet essai est également un magnifique hymne à l’amour, aux joies revendiquées de la sexualité féminine, une ode à la vie. La vieillesse, la mort, les peurs, tous ces thèmes y sont abordés sans détour.

"On meurt toujours seul", alors "choisissons la joie d’exister !". Et d’ajouter "La joie n’est jamais loin de la peur, la liberté non plus".

Et chacune de trouver une raison d’être soi-même dans cet essai, d’être fière de ses choix tel celui de refuser la maternité, celui de vivre seule ou celui encore d’opter pour un autre sexe.

Et Barbara Polla de clore son essai en réaffirmant que "l’individuation est tout le contraire de l’individualisme", en d’autres termes ’il nous faut le courage de nous ouvrir à nous-mêmes pour nous ouvrir aux autres".

Avec son ouvrage, Barbara Polla apporte aux femmes mais aussi aux hommes des réponses essentielles quant à la recherche de repères ou d’identité. On songe ici aux mouvements "virilistes" et aux stages "masculinistes"initiés aux USA et proposés en France comme on a pu le voir dans un récent reportage télévisé...

Retenons cette magnifique phrase de Barbara Polla à placer en exergue de toutes nos exigences morales et intellectuelles : "Il s’agit d’entrer en nous pour y trouver le monde".

Françoise Urban-Menninger

Répondre à cet article


Copyright e-litterature.net
toute reproduction ne peut se faire sans l'autorisation de l'auteur de la Note ET lien avec Exigence: Littérature