Bienvenue dans Adobe GoLive 6
Redécouvrez cette
Note de lecture:


Les carnets du sous-sol
de Fedor Dostoïevski




Lisez
et
offrez
des
Livres
Extra-
ordinaires





Accueil du site > Editos > Entre deux rives - Abdelali Najah
Imprimer

Entre deux rives - Abdelali Najah

vendredi 14 avril 2017, par penvins
Bookmark and Share
©e-litterature.net

Pour savoir ce que l’on est rien n’est plus instructif qu’un regard extérieur, c’est ce que nous apporte Hallali Najah en réunissant ici des billets publiés pour la plupart sur Exigence : Littérature au fil des ans. La France s’imagine détenir l’acte de propriété du français et pourtant le français existe et vit sa vie hors de l’hexagone, les écrivains du Maghreb, d’Afrique et des Outremers luttent dans notre langue et se démènent pour que petit à petit le monde change, Abdelali Najah est leur porte-voix et nous nous félicitons de lui avoir ouvert les pages de ce site il y a maintenant près de cinq ans. Grâce à lui, nous avons donné envie de lire et de regarder des écrivains et des artistes connus ou moins connus, romans, contes, essais, publiés en France ou au Maroc, chez de grands ou de petits éditeurs ou même chez de non-éditeurs ces éditeurs qui ne font pas le « minimum syndical » mais qui pourtant permettent à une culture populaire de trouver le chemin des lecteurs. Parce que la littérature ne peut pas se passer de ces hommes et de ces femmes qui disent crûment la réalité du monde, qui avec leurs moyens s’opposent aux pouvoirs autoritaires et dénoncent notamment la condition de la femme dans les sociétés du Maghreb comme la censure d’un pouvoir qui ne parvient pas à se libérer de ses vieux réflexes.

Ce recueil donne une large place à André Girod – qui en signe l’avant-propos – et à son analyse du tourisme de masse, figure moderne du colonialisme, et de ses méfaits. On rapprochera ces analyses des forces d’émancipation qui travaillent les sociétés du pourtour de la Méditerranée et qui ont encore bien du mal, sinon à se dire, tout au moins à se faire entendre à l’extérieur. Rendons hommage à Abdelali Najah qui leur donne l’occasion d’être écoutées dans toute la francophonie.

acheter le livre

Répondre à cet article