Margherita Guidacci
Anne Bourrel
Petros Markaris
Jeanne Bresciani
Myette Ronday
Michel Herlan
Lydie Salvayre
Antonia Pozzi
Petros Markaris
Jean-François Blavin

23 ans !

Accueil > LITTERATURE > Les voyageurs de nuit - Roland Siegloff

Les voyageurs de nuit - Roland Siegloff

traduit de l’Allemand par Jacques Duvernet

samedi 6 mars 2021 par penvins

Pour imprimer


Traduit de l’allemand ce court roman met en scène le parcours d’un réfugié afghan. Deux trains de nuit traversent l’Europe, l’un entre Paris et Berlin, l’autre entre les Balkans et Berlin, dans le premier Norbert Grebbe (Bert), dans le second Aryan Shukrula réfugié afghan mais aussi Johanna Schwarz (Hanna) qui a choisi de mettre fin à sa relation avec Bert en raison notamment de leurs divergences concernant la politique d’immigration. Dans le fond, il était un rouage d’une politique dont elle refusait l’hypocrisie.

D’un côté un train qui relie les deux capitales politiques et économiques de l’Europe, de l’autre un train grâce auquel un clandestin espère pouvoir vivre, habiter quelque part, manger, boire, rêver. D’un côté la convention de Dublin, l’aspect juridique qui depuis l’adhésion à l’Union européenne des pays de l’Est exonère de fait l’Allemagne de la prise en charge des demandeurs d’asile, de l’autre des réfugiés qui sont expulsables vers des pays qui n’ont pas les moyens de les accueillir. L’économie qui s’appuie sur la loi versus les hommes qui la contourne pour survivre.

Traversant l’Europe le train retrace de villes en villes l’histoire d’une communauté sans frontières intérieures, et Roland Siegloff se demande pourquoi elle défend bec et ongles ses frontières externes, pourquoi cette Allemagne qui fût capable au sortir de la Seconde Guerre mondiale d’héberger plus de douze millions d’expulsés, ne trouverait aujourd’hui aucun homme politique d’envergure pour proposer à moyen terme l’ouverture des frontières extérieures de l’Union. Ce à quoi Bert répond hypocritement qu’en démocratie la politique ne peut rien sans un large assentiment des électeurs.

Est-ce un dialogue de sourds ? Peut-être pas, mais un moyen qu’aura trouvé l’auteur pour nous donner à réfléchir sur la façon dont nous accueillions ces hommes prêts à tout pour survivre dignement. Un regard humain sur une réalité qui n’est que secondairement politique.



Livres du même auteur
et autres lectures...

Copyright e-litterature.net
toute reproduction ne peut se faire sans l'autorisation de l'auteur de la Note ET lien avec Exigence: Littérature

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


©e-litterature.net - ACCUEIL