Sonia Elvireanu
Jean-Marie Rouart
Cyril Anton
Valery Zabdyr
Amin Maalouf
Akira Mizubayashi
Valentina Casadei
Agnès Desarthe
Caroline Deyns
Jean Louis Debré

23 ans !




Accueil > LITTERATURE > Brèves de lecture > Portrait de l’artiste en jeune homme - James Joyce

Portrait de l’artiste en jeune homme - James Joyce
dimanche 3 avril 2011 par Jean-François Ponge

Pour imprimer


Gallimard (Folio), 1992, 473 pp. (traduction de Jacques Aubert et Ludmila Savitzky)

Comme le titre le suggère, il s’agit d’un récit des jeunes années du célèbre écrivain irlandais. Stephen Dedalus, que l’on suit de l’enfance à l’aube de l’âge adulte, découvre à travers le regard des autres et grâce à sa propre introspection ce qui sera son destin : celui d’un homme seul, qui se sent différent des autres et ne parvient guère à communiquer autrement que par la littérature et l’érudition. Son angoisse existentielle, fortement imprégnée d’interdits religieux, acquis grâce à une scolarité complète chez les jésuites puis au Trinity College de Dublin, est faite de culpabilité. Le conflit entre son caractère rebelle et les modèles prônés par les « bons » pères en charge de son éducation en ont fait un être renfermé, degoûté de lui-même et de son désir de vivre. Ce récit au pessimisme sublimé par l’écriture, jaillissante d’inventions de toutes sortes (collages de chansons populaires, de citations, report de mille et un faits d’observation courante), rappelle « Mort à crédit » (Louis-Ferdinand Céline) et l’on a vite fait de rapprocher ces deux écrivains, aux destins et aux idées pourtant fort différents. Le regard de James Joyce est attentif à tout ce qui fait la richesse du petit peuple de Dublin, dont il observe et nous rapporte les faits et gestes quotidiens (voir aussi « Gens de Dublin », du même auteur). On entre plus facilement dans cette œuvre de jeunesse, dont le récit reste linéaire, que dans les œuvres de la maturité, comme « Ulysse », dont l’aspect kaléidoscopique peut rebuter le lecteur non averti. Reste qu’il faut, pour apprécier « Portrait de l’artiste en jeune homme », avoir une certaine culture religieuse (catholique romaine) et avoir effectué des études classiques, les nombreuses citations latines qui émaillent le récit échappant sans doute à la plupart des lecteurs actuels, ce qui est malheureusement mon cas...

Copyright e-litterature.net
toute reproduction ne peut se faire sans l'autorisation de l'auteur de la Note ET lien avec Exigence: Littérature

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?