Jean-Marie Rouart
Cyril Anton
Valery Zabdyr
Amin Maalouf
Akira Mizubayashi
Valentina Casadei
Agnès Desarthe
Caroline Deyns
Jean Louis Debré
Agnès Desarthe

23 ans !

Accueil > LITTERATURE > Brèves de lecture > Le boxeur fantôme - Noël Behn

Le boxeur fantôme - Noël Behn
samedi 5 janvier 2019 par Jean-François Ponge

Pour imprimer


Gallimard, 1971, 365 pp., traduction de Jules Lanturle

L’homme des camps, c’est Erik Spangler, alias le Basané, ou le Chiffonnier, parmi les nombreux pseudonymes et sobriquets dont il est affublé. Sa spécialité : s’infiltrer dans les camps de concentration nazis (que de méchantes langues n’hésitent pas à appeler camps d’extermination) et d’en faire évader des prisonniers. Mais pas n’importe lesquels. Et il n’hésite pas, pour arriver à ses fins, à assassiner, y compris des prisonniers eux-mêmes. Pour qui travaille-t-il donc ? Il semble qu’il agisse en solitaire, selon son bon vouloir, même s’il a besoin, pour ses opérations à haut risque, d’une solide organisation. Autour de lui gravitent agents troubles, doubles ou triples, comme ce général von Kleiben, à la tête du "Conseil de sécurité extrême", qui travaille à la fois pour son employeur, le Troisième Reich, mais aussi pour les russes et les américains. Tous les clichés de la "saga nazie" sont au rendez-vous, tout ce que notre imaginaire a pu plaquer sur cette aberration de l’histoire que furent les camps de concentration est là : enfants castrés voués aux bons plaisirs de hauts officiers libidineux, surveillants (kapos) triés sur le volet pour leur particulière cruauté, jeunes femmes transformées en jouets sexuels dont on se débarrasse après usage. Les amateurs des horreurs de cette période honteuse de l’histoire seront comblés. Malheureusement le message est tellement brouillé que l’on ressort de la lecture complètement lessivé et persuadé que l’humanité tout entière n’est bonne qu’à se suicider collectivement. Un gâchis littéraire, que ne sauvent pas quelques scènes d’action assez réussies.

Copyright e-litterature.net
toute reproduction ne peut se faire sans l'autorisation de l'auteur de la Note ET lien avec Exigence: Littérature

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


©e-litterature.net - ACCUEIL