Aldo Naouri
David Diop
Amos Oz
Mariem Garaali Hadoussa
Jacqueline Lepaul
Pablo Neruda
Franck Bouysse
Philippe Sollers
Franck Bouysse
Robert Giroux

18 ans !




Accueil > LITTERATURE > La poésie érotique féminine française contemporaine de Giovanni (...)

La poésie érotique féminine française contemporaine de Giovanni Dotoli

Anthologie parue aux Editions Hermann

dimanche 11 mars 2012 par Françoise Urban-Menninger

Professeur de langue et de littérature française à l’université de Bari, poète en langue italienne et française, Giovanni Dotoli, après une première anthologie de la poésie française du Moyen Age à nos jours, récidive pour le plus grand plaisir de ses lecteurs et lectrices en rassemblant dans un magnifique ouvrage les textes étonnants de quatre-vingt-une femmes merveilleusement illustrés par six artistes de talent.

Après avoir évoqué dans sa première anthologie "les femmes du passé" telles Béatrice de Die, Christine de Pisan, Catherine Des Roches, Louise Labé, Marie de France ou encore Renée Vivien, Giovanni Dotoli confie dans la préface de son nouveau recueil que "les fantasmes de la femme s’impriment sur la page, par la musique de son corps" et que dorénavant "la femme a quitté le masque imposé par la nuit de l’histoire".

Place alors à un florilège où tous les sens sont conviés pour une fête de l’esprit, de l’âme et du corps mêlés sous le signe du désir où tout ne serait que "luxe, calme et volupté" pour reprendre un vers de Baudelaire.
Désir s’il en est, et chaque texte en témoigne au-delà des mots, désir d’écrire et de dire pour prolonger l’émoi du verbe sous la peau en se débarrassant du carcan ou plutôt du corset lacé au plus serré par une morale passéiste et hypocrite.

Place offerte dans cette anthologie aux nouvelles Eve avec "Femme" de Michelle Meyer, "Eden" de Nicole Hardouin, "Déshabillage" de Gine Delieure, "Mode d’emploi d’une vie sans histoires" de Claude Ber, "Epanchement" de Maggy de Coster, "Inconnu" d’Huguette Lerolle, "Amour parfait" de Camille Aubaude ou encore "Nous délugeons" de Cristina Castello.

Dans ces textes à la beauté lumineuse, l’amour et l’humour se conjuguent et donnent corps littéralement à des compositions harmoniques dont le rythme n’est autre que celui de la vie, du souffle qui nous traverse et qui signe notre cri face à l’infini.

Dans ces poèmes souvent inédits, les titres évocateurs nous délivrent un passeport pour nous inviter à voguer sur des océans de langueur où "tout est permis à l’imagination de la femme" et Giovanni Dotoli de reprendre l’expression de Franck Evrard qui parle de "L’esthétique du voilement et du dévoilement" quand, ajoute l’auteur de l’anthologie, "la femme effeuille son corps comme une rose".

Les illustrations raffinées et délicates de Juliette Beaudroit, Sabine Jouglet, Loredana Cacucciolo, Marie-Hélène Ferrasson, Andrée Schatz ou Pavlina prolongent à l’envi "la parole d’Eros". Des poèmes tel "Les ombres et leurs cris" de Vénus Khoury-Ghata ouvrent notre imaginaire à "un vaste théâtre du monde" que Giovanni Dotoli nous invite à appréhender pour le meilleur "d’une langue peu conventionnelle" certes, mais où l’on découvre "la vision d’une totalité femme" telle que l’a fort justement décrite Camille Aubaude dans son livre "Lire les femmes de lettres".

Giovanni Dotoli nous l’affirme : " la poésie érotique a pour but de faire rêver", et de citer Alain Robbe-Grillet qui s’éloignait à dessein de la pornographie en la qualifiant "d’érotisme des pauvres", pour revendiquer, à l’instar d’André Breton, une poésie choisie "où les mots font, enfin, l’amour".

Françoise Urban-Menninger



Livres du même auteur
et autres lectures...

Copyright e-litterature.net
toute reproduction ne peut se faire sans l'autorisation de l'auteur de la Note ET lien avec Exigence: Littérature

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


©e-litterature.net - ACCUEIL