Jean-Marie Rouart
Cyril Anton
Valery Zabdyr
Amin Maalouf
Akira Mizubayashi
Valentina Casadei
Agnès Desarthe
Caroline Deyns
Jean Louis Debré
Agnès Desarthe

23 ans !

Accueil > LITTERATURE > Plainte contre A - Valentina Casadei

Plainte contre A - Valentina Casadei

Récit poétique paru chez Maintien de la Reine

lundi 4 décembre 2023 par Françoise Urban-Menninger

Pour imprimer


A trente ans, Valentina Casadei est scénariste, autrice et réalisatrice italienne. Ses poèmes ont remporté le prix Carver en Italie. A Paris où elle s’est installée, elle poursuit son travail d’écriture, inspirée entre autres, par Alda Merini, Chandra Livia Candiani, Emily Dickinson ou Kae Tempest. Son recueil écrit en français vient de paraître dans la maison d’édition créée en 2018 dont le nom mystérieux "Maintien de la Reine", l’élégance du design et de la couverture signés Pascaline de Glo de Besses, nous donnent à appréhender le plaisir d’une écriture raffinée.

Dans Plainte contre A, ouvrage qui s’apparente à un récit poétique, Valentina Casadéi laisse libre cours à une longue plainte jusque-là refoulée car éprise et sous emprise, elle a fermé les yeux sur une situation dont elle nous livre l’analyse en résumant ainsi une relation à sens unique "il m’a vendu un amour comme une maison" mais d’ajouter aussitôt qu’il s’agissait d’une "vieille maison délabrée/ abandonnée".
Venue déclarer le vol de son portefeuille dans un commissariat, l’autrice porte son attention sur une feuille mal imprimée qui, sous le label Plainte contre X propose une liste détaillée d’infractions : Vol simple/ Vol avec violence/ Dégradations volontaires/ Filouterie/ Délit de fuite/ Usurpation d’identité/ Appels téléphoniques malveillants/ Escroquerie/ Abus de confiance. Tous ces délits deviendront tour à tour les têtes de chapitre de ce petit recueil dans lequel Valentina règle ses comptes avec l’homme qui a profité de son aveuglement dû à sa passion et qui en a outrageusement profité durant quatre mois. Dans un tête à tête imaginaire avec un inspecteur, l’autrice dresse le portrait peu reluisant d’un imposteur, machiste, égoïste, pique-assiette, imbus de lui-même...Valentina l’affuble de tous les défauts après l’avoir paré de toutes les qualités inhérentes à son rêve....Car c’est son rêve, son désir d’amour, voire l’amour de l’amour qui l’ont entraînée dans cette fuite en avant éperdue où elle s’est perdue, voilà pourquoi elle finira par déclarer " Alors inspecteur/ non, je ne dénonce pas A/ tout est de la faute de mon rêve". Et le mot de la fin signe un dernier trait d’humour de ce récit singulier "Et si je suis ici aujourd’hui/ c’est parce qu’on m’a volé mon portefeuille".
Si Valentina dénonce le vol de ce portefeuille qui n’est autre que le prétexte à exorciser les humiliations qu’elle a subies elle n’en récupère pas moins sa liberté d’être et sa lucidité grâce à ce lâcher-prise drolatique qui opère telle une catharsis.
Le ton de ce livre est d’une fraîcheur salvatrice, on lit sous la rubrique Filouterie "Je veux le dénoncer, inspecteur/ Il a utilisé mon shampoing, le dentifrice/ le savon/ il a mangé mes pâtes, le riz, la sauce tomate de ma mère/ a dormi dans mon lit". On rit à cette lecture détaillée tout en percevant sous les mots la souffrance de l’autrice mais l’humour n’est-il pas un antidote puissant aux peines de coeur ?
Nul doute que ce récit poétique qui se lit d’une traite séduira bien des âmes qui souriront de leur infortune sentimentale ! Le talent de scénariste de Valentina Casadéi fait merveille dans ce petit opuscule qui pourrait être le sujet d’un one-woman-show désopilant dont le succès ne ferait aucun doute.

Françoise Urban-Menninger



Livres du même auteur
et autres lectures...

Copyright e-litterature.net
toute reproduction ne peut se faire sans l'autorisation de l'auteur de la Note ET lien avec Exigence: Littérature

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


©e-litterature.net - ACCUEIL