Jean-Marie Rouart
Cyril Anton
Valery Zabdyr
Amin Maalouf
Akira Mizubayashi
Valentina Casadei
Agnès Desarthe
Caroline Deyns
Jean Louis Debré
Agnès Desarthe

23 ans !

Accueil > LITTERATURE > Brèves de lecture > La huitième vibration - Carlo Lucarelli

La huitième vibration - Carlo Lucarelli
mercredi 16 mars 2016 par Jean-François Ponge

Pour imprimer


Métailié, collection Bibliothèque italienne, 2010, 413 pp., traduction de Serge Quadruppani

Un roman choral : ça se dit ? Ou plutôt, un roman plusieurs voix, chacune tenant son registre pour se fondre dans l’ensemble. L’action se passe en Érythrée, à l’époque où l’Italie d’Umberto 1er voulait à tout prix se doter d’une colonie. Futurs colons et militaires se retrouvent dans ce semi-désert dont l’Italie rêve de faire un jardin. Les nombreux personnages, un peu trop nombreux à mon goût, représentent toute la diversité de la société italienne, vue à travers ses dialectes et accents, l’auteur, fin linguiste, allant même jusqu’à distinguer l’accent d’un quartier de Palerme. Carlo Lucarelli a su rendre à la perfection le fourmillement de cette microsociété transplantée dans la corne de ’Afrique, dont la transpiration constitue le principal secteur d’activité. Comme dans "Le désert des Tartares" (Dino Buzzati), on attend l’ennemi, mais rassurez-vous, cette fois-ci il finit par arriver, et ça va sacrément redistribuer les cartes. La traduction de Serge Quadruppani constitue un effort remarquable pour mettre à notre portée toutes les subtilités linguistiques et ethnologiques de cette œuvre aux multiples facettes, sans parvenir toutefois à la légèreté qui, on le devine, devait être une des qualités majeures de l’œuvre originale.

Copyright e-litterature.net
toute reproduction ne peut se faire sans l'autorisation de l'auteur de la Note ET lien avec Exigence: Littérature

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


©e-litterature.net - ACCUEIL