Franck Bouysse
Robert Giroux
Marc Villemain
Muriel Barbery
William Butler Yeats
Arthur Rimbaud
Franck Bouysse
Michel Houellebecq
Georges-André Quiniou
Michel Houellebecq

18 ans !




Accueil > Vos Travaux > L’Autofiction : un genre bien délimité

L’Autofiction : un genre bien délimité
vendredi 1er juillet 2016 par Fanny Così

L’Autofiction : un genre bien délimité

Par Stéphanie Michineau

Mon article tentera de mettre en avant la thèse selon laquelle l’autofiction serait un genre bien délimité qui débuterait en 1977 à l’invention du terme par Serge Doubrovsky.

Pour les ouvrages situés avant, l’on ne saurait parler d’autofiction mais de préhistoire de l’autofiction. De la même façon, l’on n’écrira pas d’autofictions de la même manière depuis l’officialisation du genre : accréditation, légitimation quel terme employé depuis sa venue dans les dictionnaires(?). Nous y reviendrons en interrogeant ces termes à la lumière du fanal autofictionnel.

Une certitude néanmoins m’apparaissant comme une évidence après toutes ces années depuis le commencement de ma thèse en 2001 consacrées à réfléchir sur l’autofiction, j’en suis arrivée à l’idée subsumante selon laquelle le genre serait bien balisé en ce qu’il poserait ses limites (frontières concomitantes ?) par rapport à d’autres catégories inhérentes au domaine autobiographique : l’autobiographie et le roman autobiographique. Là aussi, je me propose dans cet article que nous voyons ensemble de quelle manière… si toutefois ma proposition était agréée.

(suite)

Notre dossier avait été retenu pour le dossier de la revue en ligne @nalyses – tributaire du département de français d’0tawa – intitulé  : £njeu, frontières et limites de l’autofiction. Nous n’en saurons pas plus-



Bibliographie succincte par ordre
d’intérêt :



GEN0N Arnaud, Autofiction : pratiques et théories, Articles, Paris, éd. Mon Petit éditeur, 2013

-Arnaud Genon, « L’œuvre de Colette : de l’autobiographique à l’autofictionnel », Acta fabula, vol. 10, n° 3, Notes de lecture, Mars 2009, URL : http://www.fabula.org/revue/document4922.php.



L’Ecriture de soi, Magazine littéraire, avril 2013



MICHINEAU Stéphanie , L’Autofiction dans l’œuvre de Colette, Paris : éd. Publibook 2008

-Article « Autofiction : entre transgression et innovation » in Ecritures
Evolutives
, s éd. Presses Universitaires Toulouse-Le Mirail, 2010, p. 17-23

- Entretiens
sur l’autofiction
avec E. Dupuis, Montréal 2012. Version courte sur Exigence.net

Version longue
et d’origine intitulée Autofiction et Nations ,
mise en ligne sur le site d’actualité Facebook Reflets
du Temps
et accessible directement à partir du lien suivant : http://www.refletsdutemps.fr/index.php/thematiques/culture/litterature/item/autofiction-et-nations



F0REST Philippe, Le Roman , le Réel et autres essais, Nantes : éd. Cécile Defaut, 2007



SAME Emmanuel , Autofiction Père et Fils : S. Doubrovsky , A. Robbe-Grillet, H. Guibert,

éd. Universitaires de Dijon, coll. « Ecritures » le 23 mai 2013 (sous réserve).



Copyright e-litterature.net
toute reproduction ne peut se faire sans l'autorisation de l'auteur de la Note ET lien avec Exigence: Littérature

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


©e-litterature.net - ACCUEIL