Agnès  Clancier
Annie Le Brun
Rika Benveniste
Petros Markaris
Reshat Sahitaj
Margherita Guidacci
Anne Bourrel
Petros Markaris
Jeanne Bresciani
Myette Ronday

23 ans !




Accueil > LITTERATURE > Brèves de lecture > L’autre comme moi, José Saramago

L’autre comme moi, José Saramago
samedi 10 octobre 2009 par Florent Cosandey

Pour imprimer


L’autre comme moi, José Saramago

L’autre comme moi, José Saramago

Seuil, 2005

Traduit du portugais par Geneviève Leibrich

 

Tertuliano Máximo Afonso enseigne l’histoire dans un lycée d’une ville dont nous ne connaîtrons jamais le nom. En pleine dépression, il est confiné dans une petite vie bien rangée et solitaire. Un jour, un collègue professeur de mathématiques lui conseille de se divertir en visionnant un film léger, intitulé Qui cherche trouve. Aussi incroyable que cela puisse paraître, Tertuliano Máximo Afonso découvrira dans ce film qui ne marquera pas l’histoire du 7e Art son double parfait, lequel interprète un modeste rôle de réceptionniste. Totalement décontenancé par cette découverte surnaturelle, le professeur décide de louer d’autres films du même réalisateur pour voir si son sosie apparaît également. Dès lors, le héros de Saramago n’a qu’une obsession, en savoir plus sur cet «autre comme moi». De fil en aiguille, il parviendra à découvrir qui se cache derrière les mêmes traits que lui. Son sosie s’appelle Antonio Claro, un homme ordinaire, marié, acteur de cinéma de seconde zone. Les deux hommes conviennent d’une rencontre. Celle-ci s’achève sur le terrible constat qu’un des deux êtres est de trop. Lequel? Pour Tertuliano Máximo Afonso et pour Antonio Claro, la réponse n’est évidemment pas la même et l’on comprend très vite que toutes les conditions sont réunies pour que l’intrigue se termine en drame.

 

Ce roman n’est certes pas le plus percutant que l’auteur portugais ait écrit (on a nettement préféré La Lucidité ou Les intermittences de la mort). José Saramago nous entraîne toutefois dans une brillante réflexion sur l’identité et la relation à l’autre. D’un style inimitable qui constitue sa marque de fabrique, l’auteur portugais entretient savamment le suspense et entraîne habilement le lecteur dans les méandres de la pensée de ses héros. L’autre comme moi constitue certes un ouvrage exigeant de Prix Nobel, mais il a également les traits d’un excellent polar d’été, qui ne manque qui plus est pas d’humour.

 

Florent Cosandey, 8 août 2009

Copyright e-litterature.net
toute reproduction ne peut se faire sans l'autorisation de l'auteur de la Note ET lien avec Exigence: Littérature

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?