Angueliki Garidis
Agnès  Clancier
Annie Le Brun
Rika Benveniste
Petros Markaris
Reshat Sahitaj
Margherita Guidacci
Anne Bourrel
Petros Markaris
Jeanne Bresciani

23 ans !

Accueil > LITTERATURE > Identités brisées - Denis Emorine

Identités brisées - Denis Emorine
mardi 12 mars 2024 par penvins

Pour imprimer


5 Sens Editions
Rue de la Cité 1 - 1204 Genève , Suisse
https://www.5senseditions.ch

C’est tout simple mais les histoires apparemment les plus simples sont celles dont il est le plus difficile de rendre compte. La mort se trouve à l’Est ainsi que le perçoit le personnage de Dominique, elle se situe donc du côté russe c’est-à-dire du côté paternel. Dominique tient absolument, contre toute évidence, à exprimer à sa femme son amour : tu es mon aimée, la femme à laquelle j’appartiens de toute éternité ! Tu me crois au moins ?
Tellement répété aussi bien à lui-même qu’à sa femme, on peut à bon droit se demander si cette affirmation ne relève pas de la méthode Coué. Bien sûr Dominique aime sa femme (Laetitia) mais s’il se persuade tellement qu’il l’aime ne serait-ce pas que cet amour lui pèse, qu’il voudrait bien s’en délivrer. Le fantasme qu’il aime partager avec Laetitia est de la voir jouer au piano, les seins nus.
Cette image forte partagée dans l’intimité de la lecture est un indice de ce qui motive ce texte, il s’agit de s’alléger non pas du poids de l’adultère mais de l’attachement maladif à la mère.
Ce court roman est présenté comme un prolongement de « La mort en berne » mais c’est même plus que ça, ce texte n’est pas un ajout, comme on tente de nous le faire croire, c’est le récit qui donne sens à ce qui pourrait n’être qu’une banale aventure inspirée par le démon de midi sur laquelle une première lecture ne permettrait pas de comprendre ce que vient faire la douleur de la mère de Dominique d’avoir perdu son premier mari -juif - dans les camps nazis. Histoire sans doute de détourner l’attention du lecteur un psychiatre allemand évoque une culpabilité d’un Dominique amoureux de sa mère.
La culpabilité de trahir Laetitia en aimant Nóra - l’étudiante venue l’Est - n’est pas simplement tant de s’apprêter à trahir Laetitia que d’être incapable de larguer les amarres pour voguer vers une aventure paternelle. Une aventure du côté de l’Est.
La musique des grands classiques - celle jouée par Laetitia - cède la place à une écriture, Nóra écrit un master sur l’auteur « Dominique Valarcher ».
Une œuvre forte qui va au-delà de son apparente simplicité.



Livres du même auteur
et autres lectures...

Copyright e-litterature.net
toute reproduction ne peut se faire sans l'autorisation de l'auteur de la Note ET lien avec Exigence: Littérature

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


©e-litterature.net - ACCUEIL